Comment choisir le lieu d'accueil de son enfant (ou futur enfant) ?

5 janv. 2019

https://ldmailys.blogspot.com/2019/01/comment-choisir-le-lieu-daccueil-de-son.html

Je me suis toujours demandé si il y avait un guide pratique pour bien choisir la personne qui s'occupe de son enfant. Je n'ai pas encore d'enfant, mais je sais que ce n'est pas toujours facile. Surtout que maintenant, le nombre de mode de garde est assez énorme ! Je crois que pour chaque parent, pour chaque situation personnelle ou familiale, il y a un mode de garde idéal ou qui collera presque à la perfection. 

Mais d'abord, petit débrief de ce à quoi il vous est possible d'avoir accès (je vous épargne le privé/public, de toute façon je ne suis pas persuadée qu'il y ai une grande différence).

Les différents modes de garde :

Le multi-accueil : il s'agit de structures qui accueillent un grand nombre d'enfant (divisés en section bien sûr!) La grande majorité des multi-accueil ne dépassent pas les horaires types de bureaux (7h/19h maximum). Les listes d'attentes sont souvent longues et vous n'aurez pas forcément une place quand vous en aurez besoin...

Les micro-crèches : c'est typiquement la même chose que les multi-accueil sauf qu'ils accueillent maximum 11 enfants. Les listes d'attentes sont souvent longues et vous n'aurez pas forcément une place quand vous en aurez besoin...

Les baby-sitter : ce sont souvent des étudiants qui cherchent un petit boulot à côté le soir, le weekend ou après les cours. Ils sont généralement non-diplômés et répondent à des besoins ponctuels de dépannage. Comme vous n'êtes pas obligé d'établir un contrat du moment que la personne fait moins de 6h par semaine, vous payez de la main à la main (au black quoi). Par contre, si vous souhaitez vous sécuriser, vous pouvez bien sûr établir un contrat, ce qui fera de vous un parent-employeur. Ici, c'est la baby-sitter qui se déplace.

Les assistants maternels : ils accueillent les enfants à leur propre domicile. Leurs horaires sont souvent variables mais toujours préétabli par le contrat qu'elles rédigent avec vous. Certaines font des horaires « de bureaux » (7h/19h) mais d'autres font parfois (souvent) des horaires bien plus larges que cela. Vous devenez donc parent-employeur et avait toute la paperasse à gérer. Elles ont maximum 4 enfants.

Les auxiliaires parentales (nounou à domicile) : elles peuvent être diplômées ou non, à vous de voir si c'est un critère de recrutement pour vous mais ne passez pas à côté de perles non diplômées ! Cette personne vient à votre domicile s'occuper de vos enfants, ses horaires sont convenus en accord avec vous. Elles font souvent des horaires bien plus larges que des horaires de bureaux et ont donc de gros contrat (40 à 50h par semaine). Vous devenez là aussi parent/employeur et avaient tout un tas de chose à déclarer, gérer, etc. L'avantage, c'est que vous n'aurez pas à vous déplacer.


Que choisir si j'ai des horaires de bureau ?

L'idéal sera un multi-accueil, une micro-crèche ou un assistant maternel.

Et si j'ai des horaires plus larges ?

Je m'oriente vers un assistant maternel ou une auxiliaire parentale. Si j'ai suffisamment d'organisation, je peux aussi combiner assistant maternel, multi-accueil ou micro-crèche + baby-sitter.

Pour des besoins ponctuels de dépannage ?

Le baby-sitter, sans hésiter !

Professionnel de la petite enfance ou non ? Diplômé ou pas diplômé ?

A mes yeux, cela n'a clairement pas d'importance.

Bon à savoir : en multi-accueil, vous êtes face à ce que l'on appelle des « professionnels diplômés petite enfance » (les éducateurs de jeunes enfants, les auxiliaires de puériculture, les puéricultrices) et des « professionnels non-diplômés » (les Bac Pro ASSP, SAPAT et les titulaires d'un CAP Petite enfance). Pourtant, ces dernières ont bel et bien un certificat qui leur a enseigné l'art et la manière d'être avec des enfants.

L'assistant maternel est obligé d'obtenir un agrément, qui comprend une formation petite enfance.

Pourquoi est-ce que cela n'a pas d'importance à mes yeux ? Tout simplement car vous trouverez des personnes diplômées qui n'ont aucun respect envers l'enfant, qui n'apprécie pas (ou plus) leur métier et qui sont donc loin d'être attentif et respectueux des besoins des enfants. Et vous aurez tout l'inverse : des personnes n'ayant pas de diplôme et qui ont pourtant toutes les qualités requises pour s'occuper à merveille de votre enfant !

Vous souhaitez que votre enfant soit entouré de beaucoup d'autres enfants ?

Alors optez pour une structure collective (multi-accueil et micro-crèche).

Vous souhaitez que votre enfant soit entouré de peu d'autres enfants ?

Alors la meilleure solution est l'assistant maternel ou l'auxiliaire parentale.

Est-ce que vous voulez vous embêter avec la paperasse ?

Non : il est préférable d'opter pour la micro-crèche ou les multi-accueil. Le directeur ou la directrice d'établissement s'occupe d'établir le contrat et les factures, vous n'avez plus qu'à vérifier, signer et payer.

Oui : devenez parent-employeur avec un assistant maternel ou une auxiliaire parentale.

Ce qu'il faut savoir en étant parent-employeur :

En plus du salaire de votre assistant maternel ou de votre nounou, il vous faudra payer des charges, établir le contrat avec votre employé, penser à déclarer chaque mois et à payer le salaire. 

Plus de détails sur mon article sur les auxiliaires parentales (je pense que ce doit être à peu près la même chose pour les assistants maternels mais je n'en suis pas sûre - si une assistante maternelle (ou un !) passe par là, je vous invite à me dire comment ça fonctionne pour le parent-employeur).

Quel est votre niveau financier ?

Oui, c'est très important. 

Dans les structures d'accueils collectif (multi-accueil et micro-crèche) ce que vous paierait par heure à la crèche est établi en fonction de vos revenus (ils sont en lien avec la CAF).

Pour un assistant maternel/nounou : vous aurez les charges du parent-employeur évoquées ci-dessus mais vous pouvez bénéficier d'aides grâce à la CAF en fonction de vos revenus. De plus, une partie des charges patronales vous sont normalement remboursées lors de votre déclaration d'impôt sur le revenu (en tout cas c'est comme ça pour les nounou)

Note : Il me semble que le taux horaire d'un assistant maternel se fixe également avec l'aide de la CAF en fonction de votre revenu (pas celui de la nounou a domicile !)

Pour les nounous vous avez la possibilité d'avoir recours à la garde partagée (donc une nounou pour deux ou trois familles), ça divise tous les frais par 2 (ou 3). Ce qui peut être une très bonne chose, pour vous et votre employé. 


Une fois tout cela pris en considération, qu'est-ce qui est le plus important ? 

- VOTRE RESSENTI :

Face à la personne qui se trouve en face de vous. Si vous sentez que le courant ne passe pas, laissez tomber, sans même hésiter.

- Vérifiez qu'elle possède bien un agrément auprès de la PMI :

Vous pouvez aussi simplement le demander à la personne rencontrée. Valable uniquement pour l'assistant maternel.

- Qui que ce soit : 

Discutez avec elle, de sa façon de voir les choses par rapport aux enfants. Ses valeurs, ce qu'elle propose, éventuellement comment elle s'organise - pas pour avoir quelque chose à lui reprocher, mais réellement pour comprendre et vous familiariser avec le futur lieu qui va accueillir votre enfant.

- Les diplômes ? 

A vous de juger si c'est réellement important, car vous trouverez peut-être une perle rare qui pourtant ne possède aucun diplôme. 

- Les kilomètres qui vous séparent

De votre assistant maternel comme de votre structure d'accueil. Plus vous diminuez les trajets, plus vite vous rentrerez chez vous le soir, et vous aurez plus de temps avec votre boutchou (et plus la possibilité d'être à l'heure hihi).

- Jetez un œil au projet pédagogique :

Pour les structures d'accueil. Vous pouvez voir si il se rapproche de vos valeurs (les structures sont obligées de le rédiger, mais une fois la porte fermée, personne n'est là pour vérifier que ce soit bien appliqué) alors là encore, fiez vous à votre ressenti.

- Faire une adaptation :

Il faut en faire une, que ce soit en structure, chez l'assistant maternel ou avec la nounou. Rencontrez ces personnes avec votre enfant, leur réaction est le meilleur indicatif (si ils vont dans les bras directement, câlinent, parlent, échangent, pleure, restent en retrait, jouent avec la personne que vous rencontrez). Rencontrez cette personne avec lui, faites connaissance du lieu avec lui, puis, doucement, progressivement, laissez-le s'habituer une demi-heure seul, une heure, deux heures, une petite matinée puis une petite après-midi (pour tester le repas et le dodo) ou même une soirée si la personne s'occupera de lui le soir. Puis quand tout le monde sera prêt (oui, oui, VOUS AUSSI) une journée.

- Questionnez cette personne : 

Sur ce qui se passera si vous êtes en retard, si l'enfant est malade, sur le salaire, le contrat, les congés, si elle a des recommandations, de l'expérience, les premiers secours, la langue parlée par la personne (ça peut être vachement cool d'avoir une nounou ou un assistant maternel qui apprend une autre langue à votre enfant!), si la personne fume (sauf si ça vous est égal), savoir comment elle fonctionne (si elle doit se déplacer pour prendre les enfants en périscolaire ou péri-crèche par exemple), ce que vous devez amener ou non à la personne (et si c'est chez vous, lui montrer où se trouve les choses).

- Prenez aussi le temps de parler de vous : 

De comment ça se passe à la maison, de comment vous êtes organisé (ou désorganisé), vos angoisses, vos besoins, etc.

- Prenez du recul face à la personne en face de vous :

Par exemple, je ne sais pas faire semblant et tout se lit dans mes expressions et sur mon visage mais il y a des personnes qui sont très bon acteurs (ne devenez quand même pas trop inquisiteur !)

- Ne demandez PAS conseil autour de vous :

Tout le monde ira de son avis mais vous et votre enfant, votre relation, vos ressentis, sont UNIQUES. Personne ne peut vous dire quoi faire. 


La solution que vous avez choisie ne vous convient pas finalement ? 

Hé bien testez-en une autre !

Si vous avez d'instinct confiance ,sans aucune réserve, avec la personne qui se trouve en face de vous, c'est que tout ira bien et tout pourra se régler en toute bienveillance.


 Les sites et endroits ressources :

Pour vous aider dans vos démarches et/ou vous aider à y voir plus clair. 

- Les sites des multi-accueil et micro-crèche :

Si il y en a. Vus pourrez voir ce qu'ils proposent en photos, leur projet souvent, leur valeurs, etc. 

- Le site de la CAF


De plus, ils sont plutôt bien réactifs par téléphone et savent prendre le temps de vous renseigner et de vous aider.

- Les sites de Nounou-Top ou Famihero :

Il y a beaucoup de détails et de réponses aux questionnements (les plus courant mais pas que). Ces deux sites sont vraiment très bien fait. De plus, en vous inscrivant sur leur site pour faire vos recherches de baby-sitter, nourrice à domicile ou même assistants maternels, vous aurez la possibilité de contacter les personnes de manière sécurisée (nous avons la possibilité de faire enregistrer et valider nos diplômes et nos pièces d'identités). Pensez à fouiller la FAQ.

- La PMI (Protection maternelle infantile) la plus proche :

Ce sont eux qui recensent les assistants maternels et les structures collectives. Ces deux sont obligés d'obtenir un agrément pour exercer et ouvrir leur structure.

- Le Conseil départemental ou le site de votre ville :

Ils ont souvent une liste des assmat de la région ou proche de la ville où vous habitez ou travaillez.

- Le Bon Coin :

J'ai vu des personnes recommander de cherche sur pour ma part je vous conseille plutôt de carrément fuir ce moteur de recherche et de vous renseigner sur Nounou-Top (oui, j'adore ce site) ou FamiHero (ou les deux, l'inscription est gratuite).

- Passer par une agence de recrutement :

Type Family Sphère ou Kangourou Kids. Cela vous évitera la gestion mais ne vous enlèvera pas les frais (d'ailleurs, je vous recommande de privilégier le particulier à particulier, votre argent ira ainsi directement à votre employée sans la marge pour l'entreprise de recrutement).

- Les RAM (relais d'assistants maternels) ou les MAM (maisons d'assistants maternels) : 

Ils peuvent aussi vous renseigner sur les assmat ayant une place disponible ou même sur leur activité.

Pour en savoir plus sur le métier de nounou à domicile je vous invite à relire cet article !

Petits Mots

Ton adresse mail ne sera pas publiée. Tu peux aussi commenter avec uniquement ton prénom.