Concours auxiliaire de puériculture.

13 juil. 2017

https://ldmailys.blogspot.com/2017/07/concours-auxiliaire-de-puericulture.html

Bonjour à tous ! 😊

Hier, j'ai obtenu mon diplôme d'auxiliaire de puériculture, et je me suis dis que j'allais partager avec vous mon parcours, pas celui de cette année, mais celui des années où j'ai passé ce concours ! 📖

La première année, c'était pour la session de 2013. Je me suis inscrite à deux écoles, Grenoble et Lyon (IFAP Rockefeller). C'était la même année que mon baccalauréat, et que mon permis. Je n'avais pas acheté de livres pour réviser les tests psychotechniques, je m'étais entrainée sur internet mais ce n'était pas glorieux ! J'ai donc raté mon écrit et ne suis pas allée à l'oral !

L'année suivant (2014), j'étais en CAP Petite Enfance, j'avais pas mal d'après-midi et de jours de libres. J'ai pu m'acheter un livre de tests psychotechniques. 

Je n'ai pas cherché sur internet lequel il me fallait, je suis allée en librairie et j'ai feuilleté ceux qui étaient proposés. J'ai suivi mon instinct et j'ai acheté « Admis en école de santé, concours auxiliaire de puériculture, entrée en IFAP, tests psychotechniques » des Editions Vuibert



A l'intérieur, il y avait plusieurs tests d'entrainement, un niveau de difficulté, et le temps nécessaire pour la réalisation de ces exercices. Avec mes amies, on s'est entrainées à nos heures de libre. Cette année là, je m'étais inscrite à Grenoble et à Valence (ESSSE)
J'ai validé mes deux écrits. Je ne m'étais malheureusement pas du tout entrainée pour l'oral ! J'ai loupé mon oral à Valence et j'étais 90ème sur liste d'attente à Grenoble, autant vous dire que je ne suis pas passée ! 

Toujours motivée, après mon CAP Petite Enfance, je suis allée à l'université Pierre Mendès France pour étudier le droit (2015). Je savais qu'il y avait le droit de la famille et je voulais absolument étudier cette matière, d'ailleurs c'est bien la seule que j'ai validée ! En plus, je ne voulais pas quitter le système scolaire car j'avais peur de ne pas arriver à reprendre ensuite. 
J'en ai profité pour travailler et avoir de l'expérience. 
J'ai de nouveau passé mon concours d'auxiliaire de puériculture. Cette année-là, j'ai passé mon concours seulement à Valence (ESSSE)
Les concours étant payant, en faire plusieurs peut vite revenir cher ! 
J'ai de nouveau validé mon écrit, et je suis allée à l'oral, toujours pas préparée, je me suis retrouvée sur liste d'attente mais bien trop loin pour monter en liste principale !

J'ai donc décidé de travailler l'année suivante (2016)

Je ne voulais plus passer mon concours, je n'avais vraiment pas envie. C'est ma famille, mes amis et mon chéri qui m'ont motivée à me réinscrire. 

J'ai travaillé plusieurs heures par semaines sur le livre (toujours le même que le tout premier que j'ai acheté), mais cette année là, j'ai fait tous les exercices qui étaient dedans, et plusieurs fois ! Il y avait des tests d'entrainements, et de petits exercices courts. Certains m'ont fait m'arracher les cheveux, d'autres me paraissaient comme des jeux. 

Cette fois-ci, je me suis inscrite dans une école plus petite et dont une de mes amies qui était en formation m'avait vanté les mérites de la formatrice. C'était une antenne de l'école Rockefeller de Lyon, qui se trouvaient à Gex (nous sommes la dernière promotion, l'école à fermé ses portes sur Gex)

Très motivée par tout ce qu'elle me disait et puis par le fait que bien moins de monde se présentait dans cette école et que mes chances étaient donc augmentées, j'ai beaucoup travaillé mes écrits : et je les ai validés ! 

Cette fois-ci, pour l'oral, j'ai cherché une tonne de sujets sur internet (on en trouve à la pelle !), des questions possibles que peuvent nous poser les examinateurs, etc. J'ai tout écrit sur des feuilles. 
Pour les sujets d'oral, j'ai cherché les réponses, un peu dans ce que je savais mais aussi beaucoup sur internet, je n'ai pas cherché à répondre de moi-même mais à me créer une réflexion par rapport à ces sujets. J'en ai fait des fiches de révisions. 
Quant aux questions que peuvent nous poser les examinateurs, celles-ci j'ai pris largement le temps d'écrire ce qui me passait par la tête, de me demander ce que je pouvais répondre, ce qui me correspondait, etc. 

* Photo prise avec mon téléphone portable.

Et j'ai validé mon oral ! 

Fini les listes d'attentes et bonjour la liste principale, j'ai donc intégré l'école en septembre 2016 !

* Cet article contient une image d'affiliation.

Envoyer un petit mot :

Ton adresse mail ne sera pas publiée. Tu peux aussi commenter avec uniquement ton prénom.