Roumanie, les enfants de l'oubli.

6 sept. 2017

https://ldmailys.blogspot.com/2017/09/roumanie-les-enfants-de-loubli.html

On oublie, à mon goût, un peu trop souvent que nous sommes drôlement privilégiés ici, en France, quant à la relation des professionnels vis-à-vis des enfants.

Depuis de nombreuses années, nous pouvons constater toutes les évolutions qui ont été faites, ne serait-ce que sur les émotions de l'enfant, la prise en compte de lui comme étant une personne, les évolutions tant relationnelles que celles par rapport aux lois.

Alors, certes, à côtés de nos voisins Suisses, Canadiens ou Scandinaves, nous sommes encore loin de les égaler, mais les progrès sont tout de même visibles. 

Bien sûr, tout n'est pas bon à prendre, il faut s'habituer à trier, à sélectionner ce qui correspond à nos valeurs et à notre perception des choses.

Dans ce reportage d'un orphelinat en Roumanie, on retrouve le syndrome de l'hospitalisme ainsi que les conséquences qu'il peut avoir sur l'enfant. Toutes les avancées et les savoirs que nous avons en France ne sont malheureusement pas présents dans tous les pays. 

Tout ce qu'en France nous apprenons quant au relationnel, à l'importance du jeu, de l'imagination, de l'imitation ne sont pas présents dans cet orphelinat. Ce n'est pas que les personnes qui s'occupent de ces enfants n'ont pas l'envie de faire ou pas la patience, mais c'est plutôt qu'ils n'ont pas accès à tout ce dont nous, ici, nous avons accès. 

Dans ce reportage nous pouvons voir l'importance de l'éducatrice de jeunes enfants envoyée dans le cadre de Médecins sans frontière. Celle-ci permet de faire rendre compte aux professionnelles présentes auprès de ces enfants des pratiques qui sont acceptables pour eux. 

On peut voir au long du reportage des améliorations quant à la relation avec l'enfant et quant aux comportements de ces enfants une fois que les pratiques ont commencées à changer. On peut aussi remarquer que des choses sont possibles bien qu'ils n'aient pas les mêmes moyens financiers que l'on peut avoir ici (jouets, vêtements, état des lieux, du matériel, etc.)

Loin de critiquer leurs pratiques (chacun fait comme il peut avec ce qu'il sait et ce qu'il a), il était quand même important pour moi de faire remarquer que des situations qui peuvent nous paraître choquantes peuvent être normales pour d'autres. Il apparaît de nombreuses inégalités d'un pays à l'autre ais nous pouvons quand même noter que l'objectif général est bien souvent le bien-être des enfants et des parents. 

Je n'ai pas réussi à lier une vidéo dans l'article, je vous met donc le lien. 

- Lire la vidéo sur Dailymotion.

Envoyer un petit mot :

Ton adresse mail ne sera pas publiée. Tu peux aussi commenter avec uniquement ton prénom.