Athènes.

24 nov. 2017

https://ldmailys.blogspot.com/2017/11/athenes.html

Nous sommes arrivés par bateau au port de Pirée, c'est le grand port d'Athènes. De là, nous avons pris le métro qui se trouve à quelques centaines de mètres (suivez la foule!) 

Ma première impression en sortant du métro, ma première réaction a été : « Wow, l'air est étouffant ici ». Athènes est une ville immense, et j'ai eu peur de me retrouver dans un Paris grec.

L'air y est bien plus chaud et lourd, car il circule beaucoup moins que dans les îles des Cyclades (Milos, Paros et Santorinì).

Retrouvez à la fin de l'article ce que j'ai aimé à Athènes !

- Logement :

A Athènes, nous avons trouvé seulement des appartements réaménagés en hôtel, c'est-à-dire que la cuisine, la salle de bains et les toilettes sont à partager avec les différents occupants des chambres. Comme il n'y avait que ce genre d'hôtel à Athènes, nous avons donc choisi un à 9,50€/nuit. On n'entend pas ce qu'il se passe dehors, par contre, le groupe de 4 personnes qui ont débarquées la première nuit à 3h du matin et la deuxième nuit à 23h en faisant comme si ils étaient seuls, je n'ai absolument pas apprécié.

- Transports :

Il y a 3 lignes de métro qui desservent très bien la ville et les principaux monuments. Pour 90 minutes le tarif est de 1,40€, pour 24heures le tarif est de 4,50€.

Il y a également des tramways qui traversent Athènes.

Nous avons privilégié la marche afin de voir un maximum de choses de la ville. Les rues sont mal entretenues et les gens roulent comme des fous. Les passages piétons sont effacés, sur les grandes rues vous pourrez les repérez car il y a les signalisations avec les bonhommes verts et rouges.

Je vous déconseille donc fortement de louer une voiture, à moins que vous ne viviez de base dans une grande ville (pas Lyon hein, Paris ou Genève (et encore!)). De toute manière, les lieux touristiques sont plutôt les uns à côté des autres, et en marchant vers un, vous ne serez plus loin d'un autre qui vous mènera au troisième, etc... 

Si votre avion arrive et repart de l'aéroport sachet que le ticket aller/retour pour 1personne est de 18€. Le trajet unique est de 10€/personne et le trajet unique pour 2personne est de 18€.

- Musée de l'Acropole :

L'entrée est de 5€/personne, le billet n'est pas valable pour les expositions temporaires. Sur beaucoup des étages, les photographies sont interdites. Nous avons mis environ 1h30 pour faire le tour des lieux. Les explications sont écrites en grec ou en anglais.

Je ne suis pas une grande fan de ce type de musée, dans lequel on voit en vitrine tout ce qu'il reste de l'ancienne époque grecque, surtout qu'en plus, comme je ne comprend pas grand chose en anglais, c'était assez compliqué de m'intéresser aux panneaux expliquant telle ou telle chose. J'ai tout de même été impressionnée par la quantité de tout ce qui a été retrouvé. La plupart de ces objets sont même encore entiers, brisés certes, mais tout de même entiers. Et il faut dire que tout ce qui est poterie, sculpture et même leurs bâtiments sont drôlement impressionnants.

Les rues situées au alentours de ce musée sont très jolies, vous avez aussi la possibilité de manger au restaurant du musée, qui est l'un des 5 meilleurs au monde, sur une terrasse qui donne sur l'Acropole.


Le site de l'Acropole :

Le Parthénon est le plus connu de tous, celui que l'on voit sur les photos, celui qui représente plus ou moins Athènes.

Depuis l'hôtel, nous avons mis environ 30/40minutes pour monter. Vous avez la possibilité de prendre le métro pour vous rapprocher du site, mais il vous faudra quand même terminer à pieds (je pense qu'il y a bien 15minutes de marche depuis la bouche de métro).

Et c'est là-haut que nous nous sommes rendu compte qu'il y a encore énormément de touristes même au mois d'octobre. 

On a essayé de contourner un maximum la foule pour pouvoir profiter plus des impressionnants monuments, quitte à revenir ensuite sur nos pas quand il y avait un peu moins de monde.

Le site de l'Acropole regroupe plusieurs monuments notamment :

- Le temple d'Athéna
- Erechtéion
- Temple d'Athéna Nikè
- Le théâtre de Dionysos

L'entrée seule au site de l'Acropole est de 20€/personne. La visite dure environ 2h à 2h30 selon le temps que vous prenez, le monde qu'il peut y avoir, et votre intérêt pour la Grèce Antique.



 

- Areopag : 

C'est le nom de la colline toute en roche située juste à côté de l'Acropole, suivez la foule ! 

Vous pouvez monter par un escalier taillé au creux de la roche, ou par un escalier en fer installé là. Faites bien attention car les rochers sont extrêmement glissants. 

De là-haut, vous pourrez admirer la vue sur tout Athènes. Vous pouvez aussi en profiter pour regarder le coucher de soleil. 


- Lykavittos Hill :

Vous avez la possibilité de monter au Mont Lykavittos soit par la marche, soit par le téléphérique (7€/personne). Nous n'y sommes pas allés car nous nous trouvions beaucoup trop loin et que la personne qui nous en a parlé nous l'a conseillé surtout pour avoir une vue sur tout Athènes et pour voir le coucher de soleil.

- Quartier Plaka et la rue Ermou :

Plaka est un centre piéton connu pour ses nombreux magasins, vous marchez dans des ruelles pavées (enfin, plusieurs) et retrouverez tous les magasins des grandes chaînes que nous pouvons avoir ici en France ainsi que d'autres plus ou moins importants où vous pourrez trouver, souvenirs, vêtements, chaussures et autres babioles. 

La rue Ermou est la rue juste en face du Parlement, il suffit de traverser la route et de redescendre cette rue. Ici, c'est la même chose, vous trouvez des dizaines et des dizaines de magasins. 

Nous nous sommes longuement baladés dans ces rues lors de notre dernier jour à Athènes, j'ai été impressionnée par la taille (en hauteur et en longueur) de certains magasins où ce qu'ils vendaient étaient accroché jusqu'en haut de grand murs de plusieurs mètres ou dans d'autres magasins où l'on pouvait s'enfoncer sur plusieurs dizaines de mètres avant d'arriver au fond. 

Ces rues sont évidemment pleines de monde mais, pour moi qui n'aime pas forcément la foule, ça a tout de même été un plaisir d'errer dans ces rues. 




- Temple de Zeus Olympien : 

Vous le trouverez tout près de la porte d'Hadrien (proche d'une des grandes rues d'Athènes). La porte d'Hadrien servait de porte d'entrée symbolique de la ville.

L'entrée est accessible grâce au ticket pass dont je vous parle à la fin de l'article (je n'ai pas relevé le tarif pour l'entrée seule au temple).

Ce monument est réellement élégant, il ne reste de lui que 16 des 104 colonnes de base, mais vous pourrez observer à quel point chaque colonne est faite avec détail et précision. 

Il était l'un des plus grand bâtiment du monde antique (110mètres de long)

La visite du temple (enfin, de ses ruines) nous a pris une trentaine de minutes et cela, uniquement grâce à la tortue que nous avons croisée sur le site. 


- Ancient Agora : 

L'Ancien Agora est un site gigantesque, son accès depuis l'entrée côté Acropole étant fermée, il a fallu passer par l'entrée qui se situe proche des ruelles de magasins dont je vous parle plus haut. 

Il s'agissait de la place principale de l'ancien Athènes.

Le temple d'Héphaïstéion a été de très loin mon préféré. Il surplombe toute l'ancienne place et a servi du 7ème siècle jusqu'en 1834 d'église orthodoxe. Ce temple est entouré de verdure, on peut en faire le tour mais pas entrer à l'intérieur. Au-dessus des colonnes vous pourrez apercevoir une frise.

Nous nous sommes baladés entre les ruines pour nous rendre au second bâtiment qui est encore dans un état impeccable : Stoa of Atallos. Il a été reconstruite à l'identique par l'école américaine d'archéologie. Ce bâtiment mesure environ 116m de long et 20 de largeur, et les colonnes s'alignent devant nous a perte de vue. La Stoa contient actuellement des expositions auxquelles vous pouvez également accéder grâce au PASS. 

Dans le bâtiment, il y a des expositions, à l'intérieur au rez-de-chaussé et en haut à l'extérieur lorsque vous montez les escaliers.

J'ai beaucoup aimé ce site, car même si il y a beaucoup de touristes à cette époque de l'année, le site est tellement grand que nous avons eu l'impression d'être en tête à tête avec ces monuments. Ici vous vous baladez au milieu des ruines sans barrières de protections, vous pouvez aller et venir dans les sens que vous souhaitez.

L'entrée seule à l'Ancient Agora est de 8€/personne.



 
 


- Roman Agora : 

L'entrée au Roman Agora est également comprise dans le PASS, je n'ai pas pensé à relever le prix mais grâce à ceux que je vous ai déjà indiqués vous pouvez vous rendre compte que prendre le Pass est rentable à 100%. 

C'est une ancienne place située dans le quartier de Plaka. 

Là encore, le tour du site est largement faisable en 30minutes, surtout que le site est entièrement au soleil.

- Jardin d'Athènes :

Pour sortir un peu de l'espace étouffant d'Athènes, vous balader en tête à tête ou fuir la foule, je ne peux que vous conseiller le jardin d'Athènes. Il est immense, vous pourrez trouver des panneaux d'indications et un plan à chaque entrée (il y en a plusieurs selon de quelle rue vous arrivez). 

Si vous cherchez un peu d'air frais, c'est ici qu'il faut vous rendre. Ne vous attendez pas à un jardin de Versailles, il n'est pas très bien entretenu mais vous pourrez y retrouver un souffle et passer un moment agréable. 

Il y a une volière où vous pourrez voir des perruches (entre autres mais c'est ce qui m'a le plus marquée), en levant les yeux pour regarder dans les palmiers. 

Il y a aussi une petite marre où sont entassées (littéralement) tout un tas de tortue d'eau. 

Au milieu du parc, il y avait un petit bassin traversé par un ponton en bois, une petite cascade y coule en continue, lorsque nous sommes passé à l'aller, le bassin était entièrement vide et nous nous sommes demandés où allait toute cette eau écoulée de la cascade, mais quelques heures plus tard, le bassin était totalement rempli ! 

J'ai également beaucoup aimé le bâtiment qui s'appelle Zappéion, il fait parti du jardin d'Athènes et sert aux cérémonies officielles, importantes mais aussi à des évènements privés.

Il y a également des toilettes publiques, ne riez pas, quand vous passez la journée dehors de 8h du matin à 18h le soir, c'est hyper utile !





- Kerameikos :

L'accès est compris dans le pass dont je vous parle à la fin de l'article.

Nous y avons passé une bonne partie de notre après-midi le dernier jour, non pas parce que le site est extrêmement grand ou intéressant mais parce que nous n'en pouvions plus de marcher sous cette chaleur avec nos valises et que nous avions réellement besoin de nous poser. 

Le site est en plein soleil mais vous pourrez retrouver des petits coins d'ombre. 

Nous avons commencé par visite le site archéologique en lui-même. En descendant, nous avons aperçu deux tortues de terre en train de se battre (enfin l'une attaquait et l'autre se faisait martyriser), après les avoir observées un moment en pensant qu'elles allait s'arrêter, on a fini par les séparer en portant celle qui attaquait l'autre plus loin. Finalement, c'est devenu notre activité de l'après-midi. 

Chemin faisant au milieu des ruines, on ouvrait donc l’œil pour apercevoir ces énormes tortues de terre. 

Nous avons donc passé près de 2h30-3heures dans ce site (il nous a fallu environ 1heure avec pause pour visiter le site réellement ainsi que le musée - le reste de notre temps a été dédié à un repos mérité au pied d'un arbre et à l'observation des tortues et des chatons). 

Oui, car nous avons aussi trouvé une maman chat avec tous ses petits chatons, et pendant que mon chéri s'énervait contre une tortue qui a passé près d'une heure à faire le chemin inverse de là où il l'avait mise pour éviter qu'elle n'attaque l'autre; moi, j'observais ces chatons qui un coup hérissaient leurs poils de frayeur en voyant la tortue et la seconde d'après jouait avec elle (enfin, sur elle)

Ici, vous vous promenez réellement dans les ruines, il n'y a pas de fils pour vous empêcher d'y accéder ni de chemin tracé pour ne pas vous en faire sortir, vous pouvez donc parfois vous retrouver à escalader légèrement les ruines des anciens bâtiments (ça m'a surprise au début, je n'osais pas trop entrer au milieu, puis je m'y suis faite).

J'ai beaucoup apprécié le fait qu'ils aient mis des panneaux afin de nous indiquer dans quelle ancienne rue nous nous trouvions. Ma préférée a été la rue des tombeaux. En longeant le musée pour aller aux toilettes, nous avons aussi découvert ce qui ressemblait fortement à un ancien cimetière, pas organisé, des pierres les unes à côté des autres mais vraiment joli (ce n'est que mon avis).

Parlons du musée maintenant : tout ce qu'il y a de plus simple, regroupant comme dans tous les musées Athéniens : poteries, sculptures, bijoux. Là encore, la qualité des objets exposés est assez impressionnante.




 
- Stade Panathénaïque :

Entièrement en marbre, vous pouvez voir une bonne partie du stade sans avoir à entrer dedans. 

Ils ont mis des barrières afin que l'on ne puisse pas s'approcher trop près car sinon, nous n'aurions pas besoin de payer pour voir l'intégralité du stade. 

Ce stade a été rénové pour les 1ers jeux olympiques en 1896

L'entrée est de 5€/personne, et elle n'est pas comprise dans le pass. Devant le stade vous pourrez voir sur la place des personnes déguisées vous offrant une photo contre quelques euros.


- La bibliothèque d'Hadrien :

J'étais super ravie de me rendre là-bas, sauf que j'ai vite déchanté.

En fait, je m'attendais à voir une vraie bibliothèque avec d'anciens livres grecs dans des étagères. Une bibliothèque que nous pourrions visiter et où nous pourrions observer le vieillissement des livres, d'anciens manuscrits ou autres écrits.

Sauf qu'en fait, il s'agit évidemment seulement des ruines de cette bibliothèque. On a donc rapidement fait le tour puis sommes repartis dans la ville.

L'entrée est comprise dans le pass dont je vous parle plus bas.

- Relève de la garde au Parlement :

Il s'agit du remplacement des soldats postés à l'entrée du Parlement. Il a lieu sur la place située juste devant le Parlement, la place Syntagma, vous trouverez l'arrêt de métro du même nom juste en-dessous.

Le « défilé » commence environ à '30 jusqu'à à peu près '50 de chaque heure. Ensuite, la réelle relève arrive à pile, le changement se fait toutes les heures, devant la tombe du soldat inconnu.

Attention : il est absolument interdit de dépasser les marches, de monter sur les marches et de vous approcher des soldats. Si vous oubliez ce détail, sachez que le militaire qui est chargé d'assurer l'ordre se fera un plaisir de vous le rappeler et d'une manière pas très délicate. Le soldat en avertira le militaire en tapant de son fusil au sol (et ça résonne bien fort !) dès que quelque chose est en mesure de le gêner (vous compris).

Pendant le « défilé », vous aurez l'ordre de rester derrière la deuxième ligne blanche créée par le marbre de la même couleur. Bon, même en sachant ça vous aurez toujours des personnes indélicates pour dépasser cette ligne ou se mettre debout devant vous alors que vous vous étiez accroupie par terre pour ne pas gêner ceux de derrière (oui, ça a le don de m'énerver).

C'est plutôt chouette à voir pour la première fois, mais c'est aussi extrêmement long surtout en plein soleil. 

D'ailleurs, je ne sais vraiment pas comment font les soldats pour rester les yeux ouverts et immobiles pendant une si longue heure avec le soleil en pleine face (selon à quelle heure ils se retrouvent en poste). Le militaire est là pour régulièrement leur redresser leurs habits, leur essuyer le front et leur parler.  

Note : Ne vous étonnez pas si des personnes avec des Polaroid vous abordent pour vous prendre en photo instantanée avec des pigeons...


 

 


- Conseil :

En vente au guichet du site de l'Acropole, nous avons opté pour un PASS à 30€/personne qui comprend les entrées suivantes :

- Site de l'Acropole
- Ancient Agora (et son musée)
- Roman Agora
- Hadrian Library
- Olympieion
- Kerameikos (site archéologique et musée)
- Aristotle's Lykeion

Je vous conseille de prendre ce pass, tout simplement parce qu'il est bien plus rentable au niveau des tarifs des entrées. De plus, il est valable 5 jours.

- Ce que j'ai aimé à Athènes :

Ce que j'ai aimé dans les rues d'Athènes c'est que lorsque l'on prend un peu de la hauteur, il y a beaucoup moins de monde, voire plus personne. 

Les citronniers ont pris la place des platanes que l'on voit habituellement (même si il y en a quand même).  

La ville se visite à pieds, nous ne sommes pas obligés de prendre constamment les transports en communs (c'est quand même moins agréable)

Les gyros, un plat typique grec, très consistant et vraiment délicieux. Sur place ou à emporter !

Sur les sites de l'ancien Athènes, vous pourrez partir à la recherche des tortues de terre, nous en avons trouvé sur pratiquement tous les sites et c'est devenu un jeu pour nous.

Dans beaucoup d'endroits de la ville, nous nous sommes rendus compte que la nouvelle ville d'Athènes à tout bonnement été construite par-dessus l'ancien Athènes (en grande partie). Vous pourrez voir ça dans le centre ville, en vous penchant par-dessus les barrières, ou encore près du musée de l'Acropole. 

Le fait d'y être allé en octobre à rendu les visites plus agréables, la chaleur était bien plus supportable et il y avait moins de touristes ce qui faisait que l'on avait l'impression d'avoir les sites plus en exclusivité pour nous.

Nous avons découvert des perruches en liberté dans les palmiers Athéniens !


Êtes-vous déjà allés à Athènes ? En quelle période ? Avez-vous apprécié votre voyage ? Quelles autres choses avez-vous pu voir ? Racontez-moi tout ça ! 😊

Petits Mots

Ton adresse mail ne sera pas publiée. Tu peux aussi commenter avec uniquement ton prénom.
  1. Je suis déjà partie en Grèce mais ne connais pas du tout Athènes !
    Merci pour cet article :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai écrit dans l'article mais si jamais tu envisages Athènes, ne le fait jamais après des villes plus calme ou des îles. Le choc sera plutôt rude!

      Supprimer
  2. J'ai visité Athènes et le Péloponnèse en décembre dernier, ça me donne envie d'y retourner ton article ! J'ai beaucoup aiméce premier voyage en terre grecque, je rêve d'aller dans les Cyclades maintenant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as aimé Athènes ? :)

      Le Péloponnèse est aussi une région qui me donne envie d'y aller ! Mais pour le moment, le prochain voyage sera sûrement sur les îles à nouveau. Nous avions aussi fait les Cyclades durant ce voyage : http://www.ldmailys.com/search/label/Grèce : Milos, Paros et Santorin.

      Supprimer
  3. Ton article est quand même très positif sur Athènes ! Et tes photos magnifiques. Vous avez fait beaucoup de choses. Pour le logement on a atterri dans un "love hotel" c'était une expérience très particulière mais amusante :) Et au moins on avait notre petit salle de bain privative (35€/nuit), un peu excentré.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'essaye d'être toujours le plus objective possible car je suis consciente que tout le monde n'a pas le même ressenti. Je dis les choses mais avec le recul on trouve toujours du positif dans le négatif. Faut dire que l'hébergement n'a pas arrangé les choses ! J'avoue ne pas savoir ce qu'est un "love hôtel" - je vais checker sur Google !

      Supprimer