Remédier aux douces violences.

27 nov. 2017

https://ldmailys.blogspot.com/2017/11/remedier-aux-douces-violences.html

Écrit par Christine Schuhl, « Remédier aux douces violences - Outils et expériences en petite enfance » est un ouvrage rédigé pour les professionnels de la petite enfance. 

Premier chapitre, l'histoire des douces violences est retracées depuis 10 ans. Ce passage est assez long à lire. Les douces violences existent depuis de nombreuses années et que déjà il y a dix ans des choses étaient mises en place par des psychanalystes, professionnels de la petite enfance, etc. Cela a commencé à prendre de l'importance il y a peu de temps et beaucoup de personnes n'ont pas conscience de l'existence de ces douces violences. 


Second chapitre, Christine Schuhl nous donne des outils, une marche à suivre pour remédier à ces douces violences et faire prendre conscience des choses auxquelles nous devons faire attention. Elle dédramatise ces douces violences en expliquant que tout le contexte dans lequel nous travaillons, professionnel et personnel est à prendre en compte dans ce processus. Elle détaille avec précision la manière dont il faut s'y prendre et indique quel travail doit faire chaque personne concernée. 


Troisième chapitre, elle propose des outils concrets et des partages d'expériences de personne ayant mis en place sa méthode (ou une autre) mais ayant influencé le cours des choses. Ainsi, elle propose des fiches à remplir afin de mener à bien la méthode qu'elle présente, des exemples et de petites affiches. 


- Mon ressenti par rapport à ce livre : 

Je n'ai pas du tout apprécié la manière dont l'auteur parle des douces violences. Il ne s'agit que de mon ressenti par rapport à ce que j'ai lu, comme vous le savez, cela est influencé par mon vécu personnel et la manière dont je vois les choses et les ressens.

Pour ma part, j'ai ressenti la lecture de sa méthode de cette manière : certes les professionnels de la petite enfance sont influencés par leur environnement direct (organisation, vécu personnel, etc) mais cela ne change rien au fait qu'une multitude de choses sont mal faites. 

Sa méthode serait la meilleure méthode pour mener à bien cette quête pour remédier aux douces violences, nous ne voyons pas de références à d'autres méthodes, seulement quelques citations. 

Elle liste une multitude de choses contre lesquels nous devons nous battre mais selon moi, cela enlève le naturel de notre relation à l'enfant, celle qui transmet aussi un peu de nous, de ce que l'on a vécu. Je crois que, bien que cela ne doit surtout pas prendre une grande importance, le fait de nous aussi faire des erreurs indique à l'enfant que nous sommes loin d'être parfaits et que nous, comme lui à le droit de faire des erreurs. Je crois qu'en remettant en cause la moindre parcelle de nos mots, nos expressions, est une incitation à la perfection, ce qui n'est pas forcément bon pour l'enfant, pas plus que pour nous. 

Je suis pour remédier aux douces violences, bien que je trouve ce terme inapproprié et bien trop « violent » pour ce type d'actions et aussi pour nous. Bien qu'en voulant protéger les enfants de cela, je me suis demandée en quoi nous, elle nous protégeait de la manière dont nous pouvions ressentir ce livre. J'y ai ressenti plus d'accusations sur notre pédagogie et notre manière d'agir en tant que personne qu'autre chose.

Je crois aussi que chacun doit apprendre à faire la part des chose, que chacun devrait pouvoir utiliser la méthode qui lui convient afin de remédier à cela et pouvoir trouver les ressources nécessaires pour effectuer ce cheminement. Or, dans cet ouvrage, nous retrouvons uniquement 4 ouvrages, dont 2 sont écrit pas le même auteur.

Seulement voilà, dans ce livre, elle cite tellement de choses qui ne sont pas à faire, que j'ai fini par me demander ce que finalement nous pouvions faire avec les enfants. 

Ce livre s'adresse uniquement aux professionnels de la petite enfance travaillant en crèche, les parents ne trouverons pas de ressources concrètes pour eux et les professionnels de la petite enfance ne travaillant pas en équipe n'y trouverons pas non plus ce qu'il faut pour remédier à cela. La méthode indiquée par Christine Schuhl est une méthode qui s'effectue en équipe et non tout seul. 

Note : Je rappel que cet avis ne concerne que moi - qu'il s'agit de mon vécu de la lecture de ce livre et qu'il est probable que l'auteur n'ai pas voulu transmettre ce type de choses à travers son livre. 

Prix de vente du livre : 12,70€. 


Je serai donc curieuse de lire en commentaire votre ressenti sur ce livre. Avez-vous d'autres ouvrages à me recommander sur ce même sujet ? 

Si il vous intéresse tout de même, je vous laisse cliquer sur l'image qui suit :



* Cet article contient une image d'affiliation vers Amazon, mais rassurez-vous, cela ne change rien pour vous.

Envoyer un petit mot :

Ton adresse mail ne sera pas publiée. Tu peux aussi commenter avec uniquement ton prénom.