Baptème de chien de traineau.

31 janv. 2018



Dimanche 14 janvier, nous nous sommes levés à 7h15 pour monter à Margériaz - en Savoie - pour faire notre baptême de chien de traineaux. Nous avions rendez-vous là-haut à 9h30.

C'était une heure magique qui est passée à la vitesse de l'éclair. Ceci dit, je pense que ça aurait été encore plus magique si les arbres avaient été entièrement couvert de neige mais là ce n'était pas le cas.

Nous avons été installés sous une couverture dans le traineau, couverts d'une bâche étanche. Au début, l'assise parait confortable mais au bout d'un moment, ça commence un peu à donner des fourmis, mais honnêtement, on oublie très rapidement ce détail car les paysages sont vraiment magnifique, entre les arbres, les chiens, les explications du musher (même si je n'ai quasiment rien entendu - ou écouté).


Les chiens polaires :

Les chiens sont traités avec amour et tendresse, ils en ont 70, tous de vrais chiens d'hiver, de plusieurs races différentes (norvégiens, groenlandais, alaskans, sibériens). Tous les chiens sont différents et vraiment beaux !

Il faut savoir que, comme les humains, les chiens ont leurs préférences et leurs affinités que ce soit entre eux ou par rapport à leurs maitres. Certains chiens ne se laissent donc pas facilement approcher voire pas du tout par certaines personnes.

Les propriétaires de la ferme vérifient leurs chiens tout au long de l'année. Lorsqu'ils ont un soucis de santé il faut qu'ils les mènent à Chambéry pour les faire soigner.  

Ils vérifient chaque fibre contenues dans la nourriture qu'ils donnent à leurs chiens. Si les bonnes fibres ne sont pas données, les chiens ont des carences et se blessent plus facilement. Ainsi, les propriétaires travaillent donc avec la filiale Royal Canin pour savoir exactement ce qu'ils donnent aux chiens. Tous les matins, ces derniers ont un bouillon de légumes qui leur permet de ne pas surchauffer. 

Il faut savoir que les chiens polaires récupèrent très vite : en 2 minutes d'arrêt ils récupèrent 30 minutes de course. 

Note : l'âge des chiens dépend de leur poids. Grâce à une courbe vous pouvez définir l'âge réel de votre chien. Il faut partir de l'âge humain du chien et l'aligner avec la catégorie correspondant à son poids (moins de 15kg, de 15kg à 45kg et plus de 45kg) afin d'obtenir leur âge. Plus le chien est gros, plus il prend rapidement de l'âge. 


       
 


L'attelage :

Il existe deux types de chiens : les guideurs ou les suiveurs. Certaines races sont faites pour devenir des guideurs, aussi, les maitres des animaux doivent réfléchir aux chiens à coupler en fonction de si ils ont besoin de chiens suiveurs ou de chiens guideurs dans leurs attelages. 

Note : Quand les chiens guideurs ne veulent pas travailler, il n'y a rien à faire car ce sont eux qui motivent toute la meute.

Comme je vous l'ai dit plus haut, les chiens ont également leurs caractères et certains ne s'accordent pas. Il est du rôle du musher de repérer les chiens qui ne s'accordent pas afin de ne pas les mettre dans le même attelage.

Il arrive que les chiens s'arrêtent ou se mettent à courir un peu plus vite car ils ont senti un animal ou qu'ils ont a faire leurs besoins. J'avais beaucoup entendu qu'être derrière les chiens était désagréable à cause de l'odeur mais ça n'a pas du tout été le cas (heureusement, sinon ça aurait enlevé pas mal de magie je pense !)




 
  
Le musher : 

J'ai été assez fascinée par la manière dont les chiens écoutent les ordres donnés par le musher. 

J'ai lu dans un des fascicules que le propriétaire m'avait donné à lire pendant que l'on attendait, que c'était les chiens qui décidaient si oui, ou non, le musher était « digne » de les diriger. 

Il dirige les chiens uniquement au son de sa voix ferme et forte mais sans hurler, ce qui était très agréable pour profiter d'une balade paisible.

Vous pouvez donc vous retrouver avec des attelages qui n'écoutent absolument pas leurs maitre alors qu'ils hurlent derrière vous. 

Le titre de musher n'est pas décerné grâce à une université. Il s'agit d'une formation en école et auprès d'un musher professionnel. Ce dernier, après une période de stage, valide si l'apprenti musher peut prétendre à ce titre et éventuellement obtenir son diplôme.

Note : le mot « musher » vient de l'anglicisation du mot « marcheurs » utilisé autrefois pour désigner les conducteurs de chien de traineau car ils utilisaient le mot « marche » pour faire avancer l'attelage.


Le parcours que nous avons fait :

Nous avons choisi une balade d'une heure, et je ne regrette pas du tout car l'heure passe à une vitesse folle.

Depuis la ferme il y a d'abord une descente digne d'un manège à sensations. Nous passons ensuite place Baban où vous pourrez admirer des igloos. Regardez bien autour de vous car vous pourrez apercevoir des cascades de glaces, des stalactites et de nombreuses grottes. 

Vous aurez également une partie dégagée sur Aillon-le-Jeune et la station de Ski Aillon 1000. Vous pourrez croiser des randonneurs en raquettes ou en ski de fond (qui ne sont pas réellement censés être là d'ailleurs).


Quelles sont les autres activités proposées ?

Le couple qui tient la ferme propose également d'autres activités été comme hiver - ces activités sont ouvertes tant aux particuliers, qu'aux entreprises ou aux groupes scolaires. Il est obligatoire de réserver, surtout si vous voulez espérer avoir une place. 

Ils sont agréés ferme pédagogique depuis 2016 et proposent de passer un moment auprès des chiens. Vous pourrez les caresser, prendre des photos, connaître leur histoire, avoir des conseils et apprendre à les approcher. La visite dure environ 1h pour 5,50€/personne.

L'été, vous aurez la possibilité de faire une cani-rando qui est une promenade en forêt avec les chiens. Il faudra compter 36€/ personne pour environ 2h30 de balade.
 
Le baptême en chien de traineau est également proposée en été, au printemps et en automne. Il y a sûrement moins de magie mais c'est une expérience toute autre que vous pouvez vivre grâce au cani-kart. Il est nécessaire qu'il y ai au moins 2personnes par attelage. Pour 30 minutes de promenade, le tarif est de 40€/personne et pour 1heure : 75€/personnes. Les moins de 5 ans bénéficient d'un tarif préférentiel (comptez 25€ pour 1/2 heure et une 45€ pour 1heure).

Initiation à la conduite : elle se déroule sur une demi-journée (9h30-12h ou 14h-16h30). Le musher vous apprendra les bases du traineau, les règles de sécurité ainsi que le respect de l'environnement et des chiens. Dans un deuxième temps, vous apprendrez à guider le traineau sur les pistes. Il faut compter 125€/personne. La conduite de chiens de traineau se fait à partir de 12ans.

A savoir : pour le propriétaire les écoles passent en priorité dans l'organisation des réservations, elles choisissent donc leurs dates avant qu'il ne place les particuliers.
 

Finalement, ça vaut le coût ?

Honnêtement, pour cette balade là et ces personnes-là, oui, ça vaut le coup. Je suis certaine que l'expérience est très différente selon l'hospitalité des personnes, selon si ils font ça pour le business ou par passion, selon comment se déroule la balade. Toutes ces petites choses peuvent changer la perception. Je crois que, dans tous les cas, c'est une chose à vivre au moins une fois dans sa vie.

Il faut garder à l'esprit que les soins aux chiens coûtent très chers, qu'il faut entretenir le matériel (traineau, sangle, cordages), qu'il faut loger et nourrir les animaux, qu'il faut damer les pistes et éventuellement, penser à se payer un salaire. Il y a même sûrement d'autres choses que j'oublie dans la liste.

Pratique : Pensez aux pneus neige pour monter, les chaines ne sont pas forcément nécessaire car les routes sont généralement dégagées. 

Pensez aussi à prévoir : gants doudoune, bonnet, si possible vêtements de ski.


Aillon-Margériaz :

N'hésitez pas à prévoir votre journée là-haut car il y a une station de ski juste au-dessus. C'est une très belle station. Depuis le téléphérique principal vous aurez une vue imprenable sur toutes les pistes. Montez au plus haut de la station, il y a des tables de pique-nique et une vue à couper le souffle depuis le Mont Margériaz sur la vallée. 

© Photos prises avec mon téléphone portable - à retrouver sur mon compte Instagram.




Lien vers leur site internet : La ferme aux chiens de traineaux.

Je retenterai bien l'expérience dans un pays nordique. Et vous, vous avez déjà fait votre baptême ? Dans quel coin ? 

Petits Mots

Ton adresse mail ne sera pas publiée. Tu peux aussi commenter avec uniquement ton prénom.
  1. Encore une fois, je trouve tes photos absolument magnifiques !
    J'ai eu l'occasion de faire mon baptême de chiens de traîneau en Norvège. Un moment unique et comme tu dis, à faire au moins une fois dans sa vie !
    Merci pour cet article, il y avait pas mal de trucs que je ne savais pas sur ces chiens !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mille fois de tes petits mots. Waouh en Norvège ! C'est exactement le type d'endroit où j'aimerai refaire une sortie (d'ailleurs je crois que l'on dit traineau à chiens). A faire une fois dans sa vie, et pour le must du must dans un pays nordique !

      Supprimer