4 jours, 3 pays - au lac de Constance.

7 mai 2019

http://www.ldmailys.com/2019/05/4-jours-3-pays-au-lac-de-constance.html

Le lac de Constance est situé à la frontière Suisse, Autrichienne et Allemande. Nous sommes allés y passer le weekend de Pâques, le lundi étant férié, nous avions donc 4 jours devant nous. Comme à notre habitude, on est partis le jeudi soir afin de pouvoir en profiter au mieux dès le vendredi. J'avais prévu de faire uniquement le Nord du lac. La bonne nouvelle, c'est qu'en s'organisant un peu mieux, vous pouvez faire tous les coins touristiques du lac en 4 jours ! (Photo de couverture : Stein am Rhein)

Côté Suisse : 

Nord du lac :

Winterthur : 

Comme dans tous les villages que nous avons pu visité, on s'est surtout baladé dans les ruelles de la ville. Vendredi saint et weekend de Pâques oblige, tout était fermé. Winterthur a une partie vieille ville mais ses petites ruelles, plus que de maisons, sont remplies de boutiques en tout genre. Vous avez de quoi faire une bonne balade d'environ deux heures, flânez dans les boutiques, admirez l'immense église et faites le plein d'un coin vide de voiture et autres moteurs en tout genre. La ville se trouve à une 20 aine de minutes des chutes du Rhin, ce qui la rend facilement visitable.


Rebwanderweg et Panoramaweg : 

Je les avais repérées sur le site Internet My Switzerland. Nous ne les avons pas faites, car arrivés là-bas, je me suis rendue compte qu'il n'y a pas de vignes en avril ! Il s'agit de randonnée viticoles, qui vous fera passer de vignes en vignes. Vous pouvez même organiser des parcours gustatifs.

💖  Stein am Rhein :

Bourgade médiévale dominée par le château Hohenklingen, dans laquelle vous aurez tôt fait de faire un saut dans le temps. La rue principale est d'une beauté incroyable, le sol est pavé, les maisons au style allemand sont parfois colorées, parfois blanches, parfois décorées de grandes fresques. Choisissez un des nombreux restaurant/café de la place et prenez le temps de manger une pâtisserie et boire un thé au doux rythme des fontaines. Prenez ensuite le temps d'aller flâner au bord du Rhin et de visiter la petite abbaye qui se situe sur l'une des rives. Si la température vous le permet, faites la jolie randonnée, encore une fois au milieu des vignes, qui monte au château et qui vous donnera une vue merveilleuse sur les alentours. 

  
Chartreuse d'Ittingen :

Que nous n'avons finalement pas visitée car elle ouvrait tard et fermait tôt mais si vous êtes dans le coin, faites-y une halte. Au vu des photos, elle vaut largement le détour et se situe entre Stein am Rhein et Winterthur. 

💖  Rheinfall : 

Ce sont les chutes du Rhin. Le point touristique phare du lac de Constance.  Ou comment se retrouver à nouveau, comme lors de notre weekend dans le Doubs, face à la grandeur de la nature. Vous ne pourrez qu'admirer ces chutes larges de 150m, haute de 23m et vieilles d'environ 15 000 ans ! Autant vous prévenir, vous ne serez pas seuls. Ce soit être l'endroit où nous avons vu le plus de monde. Prévoyez vos chapeau, vos lunettes de soleil et des chaussures qui ne glissent pas car si une grande partie est en plein soleil, l'autre est sans cesse éclaboussée par l'eau et la roche peu devenir glissante. Pour accéder à la plateforme du milieu, il vous faut obligatoirement payer un tour de bateau. Il en existe plusieurs, de durées différentes, dont un qui vous amène au promontoire rocheux qui se trouve au centre des chutes. Nous avons préféré traverser à pieds lorsque nous avons vu les prix des traversées. Cela nous a pris une demi-heure, il faisait très chaud sur l'autre rive, il y avait beaucoup de moucherons/moustiques mais cela nous a fait du bien de marcher un peu et puis au moins, vous serez seuls au monde ! 

De notre côté (celui où se trouve le château - rive sud) l'entrée est payante : 5 CHF (environ 4€) mais les parkings sont gratuits. Sur l'autre rive, les parkings sont payants (5 CHF pour une heure + 2 CHF/heure supplémentaire) mais l'accès est gratuit. Sachant que vous pouvez passer d'une rive à l'autre sans payer à nouveau. Il est possible de faire une boucle tout autour des chutes. Visiblement, les € sont acceptés au même titre que les CHF (nous avions des CHF dont nous avons payé en francs, surtout que le prix € n'était pas adapté au taux de change)


Schaffhouse :

Il s'agit de la ville médiévale que j'ai le plus apprécié. Outre le calme qui y régnait, nous avons passé un excellent moment à flâner dans les rues, à observer les maisons, les fontaines, les petits détails des maisons qui font le charme allemand. Si je n'avais pas tant eu envie d'avancer mon chéri aurait probablement bien profité d'une petite sieste au soleil, sur les bancs du cloître de l'abbaye. L'endroit était vraiment super mignon, des familles lisaient des livres, une vieille dame tricotait au soleil, il y avait de la verdure et des arbres de partout, du soleil et de l'ombre, le calme des lieux sacrés. Mais en voyage, je suis une pile électrique, et nous avons donc continué notre tour !

Bonne adresse : Casanova, restaurant Italien - Unterstadt 11, 8200 Schaffhausen.

 
 
  
Kreuzlingen :

A l'entrée de Constance, cette ville, existant seulement depuis 1946 n'a pas de passé historique comme la plupart des villes. Au même titre que les villes bordant le lac, elle vous offrira une balade agréable au bord de l'eau. D'ici, vous avez accès à pas moins de 9 châteaux. Ses principaux points d'intérêt sont le port, d'où partent de nombreuses croisières (notamment celle pour les chutes du Rhin), l'île au porc laineux, la maison Seeburg et son jardin (qui vous familiarisera avec les plantes médicinales) et enfin, le Seemuseum où vous apprendre tout sur la navigation. Le chemin des planète (Planetenweg) et le planétarium vous offrirons une raison toute particulière de faire une halte. 

Sud du lac :

💖  St-Gallen :

Nous avons surtout fait le trajet pour pouvoir visiter la fameuse abbaye ainsi que sa bibliothèque. La ville est également appelée St-Gall. L'abbaye est d'une beauté absolument fascinante, pure, riche en détail, vraiment sublime. Quant à la bibliothèque, contrairement à celles de Prague, vous pouvez entrer à l'intérieur, admirer les ouvrages (avec de sublimes chaussons aux pieds) et en apprendre plus sur la création de l'abbaye. Les photos sont interdites. La place qui entour l'abbaye est absolument incroyable aussi. En arrivant par l'arrière de l'abbaye, vous avez une impression de grandeur qui vous prend tant il y a d'espace, ce qui rend l'abbaye encore plus grandiose, de l'extérieur mais aussi de l'intérieur.

Accès à l'abbaye : gratuit.
Bibliothèque : 12 CHF/personne (environ 10,5€).

 
 
 

Côté Autriche :

Pfänder : 

J'avoue avoir été assez déçue de l'endroit, il y avait énormément de monde, le parking en haut est payant, la route pour monter est une catastrophe (on se croise à peine à deux). Nous n'étions pas sûrs que le téléphérique soit ouvert mais je vous recommande vraiment cette option si vous souhaitez monter. Le Pfänder est censé avoir une vue sur le lac, disons plutôt que l'on aperçois légèrement le lac depuis là-haut. Le spot le plus haut est envahi par les tables du restaurant, il y a un monde fou. Il y a aussi un espace qui s'appelle « Wildpark » je m'attendais naïvement à ce qu'on se balade au milieu d'une immense forêt dans laquelle nous tenterions d’apercevoir les animaux dans le plus grand des silences, mais non - c'est en fait un mini zoo où les animaux censés se trouver dans la montagne sont en réalité en captivité (bon, au moins j'ai pu voir à quoi ressemble une marmotte en vrai). Je vous le déconseille, éventuellement avec des enfants mais il faut savoir que peu importe du côté où vous le prenez, vous descendez à pic et remontez aussi sec. Il y a par contre de grands espaces de verdures ce qui est vraiment génial pour un moment en famille, pour un pique-nique. Je pense qu'il doit y avoir de grands espaces de randonnées que nous n'avons pas exploré. 

 

Bregenz : 

C'est la ville qui se trouve juste sous le Pfänder. Lorsque nous sommes passés, il y avait un monde fou de partout. La piste cyclable était tout aussi remplie de cyclistes, que les routes de voitures et les rues de piétons. Je pense que ce doit être une ville très vivante, il y a le lac juste à côté, probablement une vieille ville et nous avons aperçu beaucoup de restaurants et de magasins.  Site internet de l'office de tourisme Autrichien.

Musée d'histoire naturelle Inatura - Dornbirn :

Le seul musée qui m'ait marquée lors de ma recherche ! Nous n'y sommes pas allés car il faisait un temps sublime. Il se trouve pas très loin du Pfänder. Vous rêvez de retrouver votre âme d'enfant et de pouvoir toucher à tout dans un musée aux thématiques variées (nature, être humain, etc) ? C'est ici qu'il vous faudra aller. Site Internet

Côté Allemagne :

Nord du lac :

Lindau : 

Lindau est une petite ville qui borde le lac, elle fait partie de la Bavière. La ville est sur une île, reliée à la terre ferme par un pont qui vous permettra d'accéder à l'île. Il vous sera peut-être plus avantageux de laisser la voiture en-dehors de l'île et de faire le trajet en vélo ou à pieds.

Birnau church:

Une mignonne église qui surplombe le lac, perchée au milieu des vignes. Je vous recommande vraiment de vous y arrêter.

Seegang : 

Il s'agit d'une randonnée de 53,3km qui relie Constance à Uberlingen. Vous avez bien évidemment la possibilité d'en faire seulement des petits bouts. Les points phares de ce tour sont, bien sûr les paysages splendides qu'elle offre, mais aussi les gorges de Sainte-Marie, le ravin de Hödinger, ainsi que l'île de Mainau. Sur votre trajet, vous trouverez des auberges, des restaurants proposant de la nourriture locale et vous aurez aussi probablement la possibilité de camper. J'avais prévu d'en faire un petit bout mais nous avons renoncé car le soleil tapait fort dès 9h du matin et il faisait très chaud (nous n'avions prévu ni gourdes, ni casquettes, ni lunettes de soleil, ni vêtements courts)...
Ile de Mainau :

Surnommée « l'île aux fleurs » (Bluemeninsel), c'est un havre de paix qui se trouve juste à côté de Constance. Nous devions y aller, mais j'étais persuadée que l'accès se faisait de l'autre côté. Ne faites donc pas comme moi, l'accès se trouve bien du côté de Constance. Les 45 hectares de parc vous accueillent du levé au couché du soleil, 365 jours par ans. Comme vous vous en doutez, l'île doit son nom aux centaines d'espèces d'arbres et de fleurs présentes sur l'île. Vous vous doutez donc que l'entretien d'un si grand parc à un coût, hors saison il faudra vous acquitter de la somme de 10€, en pleine saison de 21,50€. Site internet du parc

Constance (= Konstanz) :

De l'autre côté de la frontière, la ville de Constance est la plus grosse ville du lac, et celle qui a donné le nom français au lac. Nous avons promené dans la vieille ville et admiré l'immense basilique sur la place principale. Nous avons ensuite promené au bord du lac mais la chaleur et le monde nous on fait rapidement quitter la ville. A l'extérieur du centre, vous trouverez des parkings abordables (nous ne sommes plus en Suisse et vous payez donc en euros). Grand nombre de croisières sur le lac partent depuis le port de Constance, les ferrys passent aussi par la ville. 

 
  
💖 Insel Reichenau :

C'est ici que nous nous sommes réfugiés après être sortis de Constance. L'arrivée sur l'île a été un éblouissement total, le calme envahi l'habitacle de la voiture, il y a des fleurs et des arbres de partout, l'absence d'immeuble réjoui nos yeux qui admirent le paysage et même les maisons se font rares. Nous avons presque regretté de ne pas arriver sur l'île en vélo. Je vous recommande vivement de le faire si vous avez du temps devant vous. De ses 4,5km de long et 1,5km de large, vous aurez tôt fait d'apprécier la balade, d'autant plus que l'île est plate. Pas d'attrait touristique réel, si ce n'est les deux églises et l'abbaye qui méritent un arrêt chacun. L'eau d'un bleu transparente ne pourra que vous donner envie de faire une halte au bord du lac, voire même de vous baigner, le fond du lac est d'ailleurs couvert de sable blanc. Si vous êtes comme moi et que la ville vous convient, à petites doses, vous serez ravis de prendre quelques heures ici.

Notes : l'abbaye est payante de mai à septembre (2€) et les photos sont interdites à l'intérieur durant cette période également. Nous avons été à deux reprises au bord du lac et les bords de plages étaient sales et pleins de moustiques/moucherons. L'île est accessible en voiture, les parkings sont payants mais hors saison, il y a peu de passage sur l'île. Nous avons mis 1h/1h30 maximum (en comptant la pause repas) pour traverser l'île.  

Bonne adresse : Laib & Seele - au niveau de l'abbaye, au début de l'île. Nous nous sommes régalés, le rapport qualité/prix est excellent !

 
 
Salem : 

L'abbaye de Salem, est un grand parc qui constituait autrefois un château. Vous pouvez compter entre 1 et 4h pour vous balader dans ce parc, en fonction des endroits où vous aurez accès et de votre amour pour les labyrinthes, les jardins de fleurs. L'abbaye est assez étonnante, très noire de l'extérieur, l'intérieur est plutôt clair, bien que très chargé. 

Prix : 9€/adulte pour la visite de base, le tour le plus court. Il existe 3 billets, à 3 tarifs différents qui vous donne accès à des choses différentes.

Pas très loin de là, vous pourrez trouver la « montagne des singes ». Dans ce parc d'une vingtaine d'hectare, environ 200 macaques de Barbarie vivent en semi-liberté. Vous avez la possibilité de vous promener au milieu d'eux, de les observer, de les approcher.

 
  
💖 Musée des Palafittes : 

Immergez vous pendant environ une heure, en plein cœur du passé du lac. Vous apprendrez comment ont été construites les Palafittes, comment vivaient les personnes qui habitaient là. Ce musée en plein air, inscrit au Patrimoine Mondial de l'Unesco est une petite pépite. Un peu à l'écart de l'effervescence du village, vous n'entendez ni les bruits des voitures, ni la foule extérieure et vous pourrez vous balader agréablement dans ce village sur pilotis. La cerise sur le gâteau ? L'espace, un peu à l'écart, pour tester sous formes d'activités libres, comment ça se passait autrefois.

Prix : 10€/adulte.


Sud du lac :

Meersburg :

Une ville colorée de bord de lac, surplombée d'un château. Vous trouverez ici une ville pittoresque, typique, comme d'autres que l'on peut trouver au bord du lac, ou plus largement en Allemagne. Au départ du monument au mort de Lerchenberg vous découvrirez grâce à la randonnée oenologique de Meersburg le plus beau panorama viticole du tour du lac de Constance. Des terrasses, vous aurez non seulement la vue sur le lac, mais également sur les Alpes, à condition que le beau temps soit de la partie.

Friedrichshafen :

La promenade bordant le lac serait l'une des plus agréables et des plus jolies de tout le tour du lac. Je ne peux pas vous le confirmer, mais vu les superbes photos de la ville que l'on peut trouver, je ne peux que vous conseiller d'aller vérifier par vous-même. Une tour panoramique, au bout de la jetée, vous offrira une vue sur les Alpes à vous ravir et le charme méditerranéen qu'offre le lac de Constance ne pourra que vous enchanter. Quant à la ville, comme beaucoup autour du lac, vous y retrouverez l'authenticité des villes allemandes, la culture et l'attrait architectural.

Notre hôtel : 

Nous sommes tellement bien tombés en choisissant ce B&B qu'il me fallait vous en parler ! Nous l'avions réservé, un peu par défaut, en ne trouvant rien d'autre. Et notre arrivée, même au milieu de la nuit a été des plus réjouissantes. Si nous n'avons pas trouvé de place sur le parking juste devant l'entrée, nous avons pu nous garer devant le restaurant (étant fermé en période hivernale). Un petit mot de la propriétaire (que nous avions prévenue de notre arrivée tardive) nous attendait sur la porte d'entrée, pour nous guider jusqu'à notre chambre. Chambre immense, et salle de bain immense, bien plus jolies que sur les photos de l'hôtel sur Booking. Nous avons super bien dormi, le calme était royal (bien que les murs soient très peu épais, on s'en ai rendu compte les jours suivants). Le lendemain, nous avons découvert les alentours, un petit village au calme, tout en restant à proximité des grandes attractions et villes touristiques du nord du lac. Grâce à tous nos trajets, nous avons découvert des champs à perte de vue (merci le GPS de ne jamais nous avoir fait passer par la même route), des fermes, des paysages fleuris, bref, le paradis de la campagne. Le rapport qualité/prix est juste parfait, et vous pouvez choisir de prendre le petit-déjeuner sur place.

Don Camillo Gästehaus.

Notes et conseils :

Prenez un hôtel au nord du lac les 2 premières nuits, et au sud du lac les deux dernières afin de réduire les temps de trajets et pouvoir faire tout le tour. En 4 jours, vous aurez le temps de faire tout le tour du lac, en vous contentant bien sûr d'un voyage touristique. 

D'une manière générale, étant près d'un lac, je vous conseille d'éviter les périodes de juin à septembre pour découvrir le tour du lac.

Débrouillez vous pour faire votre plein d'essence en Autriche. Faites-en sorte de manger en Allemagne plutôt qu'en Suisse afin de réduire les frais nourriture.

Attention, à Constance nous sommes tombés uniquement sur des boutiques/restaurants qui ne prenaient pas la carte bancaire et tous les distributeurs en centre ville refusait notre carte française. La seule qui ai acceptée de prendre notre carte au distributeur automatique est Volksbank.

Au nord le lac à deux bras: un du côté de l'Allemagne appelé « lac d'Uberlignen ». Un du côté de la Suisse appelé « lac inférieur ». A partir de Constance jusqu'à Bregenz ce sera le « lac de Constance ».  Le nom Suisse-Allemand du lac est  « Bodensee » et celui de Constance est « Konstanz ».

Le vendredi précédent Pâques est férié en Suisse, car il s'agit du vendredi saint ! 

D'une manière générale il y a beaucoup de tulipes au bord du lac de Constance, de nombreuses ventes se font au bord des routes.

N'oubliez pas que vous êtes à l'étranger, vous aurez donc besoin d'une pièce d'identité ou d'un passeport. Vous passez des douanes à chaque fois que vous changez de pays.

Les autoroutes en Suisse sont payantes : il vous faudra payer une vignette à 40CHF (environ 38€). Les panneaux bleus sont ceux des routes normales, et les vert des autoroutes. Ces dernières sont limitées à 120 et les radars ne sont pas indiqués comme en France ! En Allemagne, les autoroutes sont gratuites, pas besoin de vignette et la vitesse est illimitée (bien que la vitesse recommandée soit 130) Les panneaux bleus indiquent les autoroutes et les panneaux jaunes indiquent les routes normales (j'ai mis du temps avant de comprendre que non, toute la ville n'était pas en travaux). En Autriche, il faut une vignette pour circuler sur les autoroutes (comme pour la Suisse).

Si comme moi vous avez un réseau qui ne prend pas en charge la Suisse, faites tout de même attention, parfois aux frontières le réseau bascule sur celui de la Suisse même si vous êtes en Autriche ou en Allemagne.

Légende : ► Ce que nous avons eu le temps de faire en ayant pris nos 4 nuits au Nord du lac. Le reste étant ce que j'avais repéré lors de mes recherches.

Vous connaissez le lac de Constance ? C'est une destination qui pourrait vous tenter ?

Petits Mots

Ton adresse mail ne sera pas publiée. Tu peux aussi commenter avec uniquement ton prénom.
  1. Coucou,
    quelle bonne idée pour un grand weekend prolongé ! ça fait un petit loin pour moi mais sur un peu plus d'une semaine ça me plairait énormément de découvrir ce lac et ces villages aux alentours ! :D

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons de la chance d'habiter pas loin de la frontière - ça nous permet que tout le pays soit bien plus accessible. Mais combiné avec la région d'Appenzell et/ou de Zürich tu peux prévoir une belle semaine dans le coin. :)

      Merci de tes mots sur le blog - ça me touche vraiment beaucoup.

      Supprimer