Deux jours sur la Côte d'Opale.

3 sept. 2019

https://www.ldmailys.com/2019/08/deux-jours-sur-la-cote-dopale.html

La Côte d'Opale est la partie du Nord de la France qui s'étend de Calais à Berck-sur-Mer. Camille ayant sa grand-mère à Boulogne-sur-mer, nous y avons établi notre quartier général pour 3 nuits (bon, ok, la première on est arrivées à 4h du matin alors ça ne compte pas trop). Depuis chez nous (comprendre vers Genève), nous avons mis 8h pour faire la route. Étonnamment c'est passé plutôt rapidement tant on avait de choses à se raconter !

Nous n'avons pas visité entièrement tous les sites touristiques de la Côte d'Opale, je pense notamment à Wimereux, mais bon, comme j'aimerai beaucoup découvrir Dunkerque, on pourra toujours faire un crocher jusque là une prochaine fois. J'avais aussi noté Wissant, la réserve du Platier d'Oye, le cap Blanc-Nez, le village de Berck-sur-Mer, la baie d'Authie, la réserve nationale de la Baie de Canche, ainsi que la plage de Sangatte (à voir à marée basse!). Comme vous pouvez imaginer, en deux jours, il nous a fallu faire des choix. 

Fort d'Ambleteuse :

Nous n'avons pas du tout fait exprès d'y être à marée basse, mais le spectacle était magnifique. Je ne crois pas que j'avais déjà vu des marées aussi basse avant ce voyage. Et je n'en ai jamais vu autant que durant ce voyage d'ailleurs. Le Fort est avancé là, les pieds dans la mer. Vous avez la possibilité de le visiter mais nous avons préféré marcher autour de lui. La marée basse m'a fait découvrir toutes les merveilles que cache la mer : rochers, coquillages, algues. Les familles viennent là, à la pêche au crabe, au coquillages ou tout autre chose. C'est un charmant spectacle à voir. Quant au fort, sa forme arrondie lui donne un quelque chose de spécial - j'imagine le spectacle que cela doit être quand les vagues se déchaînent contre lui les jours de tempête. Si comme moi vous avez des doutes, sachez que ce phare s'appelle également fort Mahon ou fort Vauban. Si ce fort est si connu, c'est parce qu'il est le seul encore debout et ayant été préservé de toute la côte entre Cherbourg et la Belgique.


Le Musée du mur de l'Atlantique :

Là encore, l'Histoire a guidé notre visite. Mis à part sa construction en béton armé qui a traversée les années, la Batterie Todt a de spécial que les obus tirés de cet endroit atteignait facilement les côtes anglaises. Il faut compter environ deux heures pour en faire le tour, lire les explications, découvrir ce qui y est exposé.

Tarif adulte : 8,80€/personne.


Château d'Hardelot : 

Un peu à l'écart du village, dans un écrin de verdure, vous retrouverez ce château qui n'a rien de commun avec ceux que j'avais pu voir jusque là. Il ressemble d'ailleurs plus à un manoir, et est à taille humaine. L'accès à l'extérieur est gratuit - vous pouvez également visiter l'intérieur du château. Il y a un grand espace vert tout autour dans lequel vous pouvez randonner.

 
Le Touquet :

Ce qui fait le charme du Touquet, sont ces maisons typiques qui font les ruelles de la ville. Un air alsacien, en bord de mer. Pour retrouver le charme de ces maisons et de ces rues, il faudra vous éloigner des rues commerçantes pour vous perdre un peu dans la ville. Prenez aussi le temps de flâner sur la plage ou en bord de mer.

 

Cimetière militaire britannique d’Étaples :

A la base, nous avions décidé d'aller plutôt découvrir celui de Boulogne-sur-Mer. Finalement, nous sommes passés devant celui-ci et nous nous y sommes arrêtées. On avait déjà été voir un cimetière militaire lors de notre voyage à San Francisco l'année dernière mais celui-ci était encore bien différent. Déjà, nous étions plongées dans l'histoire du débarquement et de la guerre puisque nous avions visité la veille le Musée du Mur de l'Atlantique et parce que c'est une région qui s'y prête particulièrement. Ici, vous surplombez les 4 hectares du cimetière lorsque vous arrivez. A l'entrée, les registres dans lesquels se trouvent les noms des combattants sont à disposition de tous.


Baie d'Authie :

Camille avait repéré sur Internet que nous pouvions voir les phoques à marée basse. Du coup, nous sommes allées les voir. Le coin est facile à trouver. Vous ne pourrez pas approcher des animaux car un bras de mer sépare l'endroit où ils se mette de la terre ferme. La baie d'Authie est un merveilleux espace qui mérite plus d'attention lors d'un plus long séjour. Pour ceux qui en ont la possibilité, faites-le en avion/hélicoptère ou envoyez le drone car la vue d'en haut donne des étoiles dans les yeux !

Randonnée au Cap Gris Nez :

Nous avons parcouru le chemin de randonnée de la pointe de la courte Dune au départ d'Audinghen. Elle offre un panorama splendide sur les côtes françaises et permet d’apercevoir, par beau temps, les côtes anglaises. Nous avons croisé très peu de monde, il faisait frais. La balade se fait dans la nature, le chemin est aménagé dans le sable des dunes. Nous avons mis à peu près 1h30 je pense mais nous étions avec des petits, la plus petite ayant 3 ans. A l'autre bout, vous trouverez le phare du Cap Gris-Nez. Nous avons mis 45 minutes le temps de monter, de faire le tour et de revenir. En comptant le retour jusqu'au parking, nous avons du mettre environ 3h/3h30 maximum. Il y a plein d'autres sentiers qui vous permettent de faire un parcours plus ou moins long.

 
 
Boulogne-sur-mer :

A Boulogne, c'est en bord de mer que nous avons commencé notre visite. D'abord au bord de la plage, puis vers le port d'où partaient avant les ferrys. Nous y étions à marée basse, si on fait abstraction des odeurs, la balade est plutôt sympa. Camille m'a expliqué qu'il était plus impressionnant de venir à marée haute car les bateaux sont alors à notre hauteur et la sensation de grandeur est alors très vive proche de ces immenses bateaux. Nous avons ensuite fait un tour dans la vieille ville. Je vous dirai bien qu'elle est entièrement piétonne mais ce n'est pas le cas, bien que les routes soient toutes pavées. Cela n'empêche que très peu de voitures circulent et que la balade dans la ville est vraiment chouette. Les rues sont étroites, les bâtiments ont tous un air de famille. Pour avoir la vue sur la mer, il vous faudra monter sur les remparts. J'ai beaucoup aimé l'architecture des bâtiments sur la place de la Résistance. Devant la mairie, il y a chaque année un nouveau thème mis en avant dans un parc. Pour nous, c'était les superstitions. Ils font un décor sur cette thématique et racontent plein d'anecdotes, quelles sont les superstitions, d'où viennent-elles, etc.

 
 

Calais : 

Nous avons terminé par Calais, avant d'embarquer sur le ferry pour traverser en Angleterre. Nous avions décidé d'aller admirer uniquement l'hôtel de ville et le beffroi. Grand bien nous en a pris, les bâtiments sont d'un rouge brique absolument sublimes. Voyez donc par vous-même. Vous pouvez grimper jusqu'en haut du beffroi afin d'admirer la vue de la ville. Par beau temps, vous pourrez bien sûr apercevoir les côtes anglaises et avoir un aperçu de la ville. La ville de Calais est quand même bie industrialisée, surtout avec son immense port - ce qui, je l'avoue, ne donne pas spécialement envie de découvrir d'en bas le reste de la ville. Cependant, si vous avez plus de temps, profitez-en pour aller découvrir la cathédrale Notre-Dame de Calais, le fort Nieulay ainsi que le phare (en haut duquel vous pouvez également monter). Nous avons ensuite fait un tour dans l'hôtel de ville, notamment au premier étage - l'espace est magnifique, les salles sont grandioses. Si l'une nous a rappelé la salle de bal du dessin-animé Anastasia, la salle où sont célébrés les mariages nous a complètement séduites avec ses couleurs rouges et or.

Tarifs et informations : la visite couplée de l'hôtel de ville et du beffroi est de 7€. La montée en haut du beffroi se fait uniquement en visite guidée. Quant à l'hôtel de ville, il faut réserver en avance pour avoir la visite guidée - sinon vous aurez accès uniquement au premier étage, comme nous. La montée en haut du beffroi se fait à pieds ou par ascenseur.

 
 
 

Informations utiles :

- Pensez à regarder les horaires des marées.

- Prévoyez 4 jours complets afin de découvrir toute la côte d'Opale (touristiquement parlant bien sûr).

- Le bivouac est autorisé en France (planter la tente au couché du soleil et repartir au levé du soleil).

- Pour les traversées en ferry au départ de Calais, regardez la compagnie P&O Ferries, ils traversent toutes les heures et ce sont les moins chers (les tarifs sont d'ailleurs encore moins chers le matin que l'après-midi).


Vous connaissez la Côte d'Opale ? C'est un coin de France qui vous tente ? La suite de notre périple arrive bientôt avec la deuxième partie de notre séjour sur l'autre côte : en Angleterre !

Envoyer un petit mot :

Ton adresse mail ne sera pas publiée. Tu peux aussi commenter avec uniquement ton prénom.