Roadtrip de 5 jours, dans le Sud-Est de l'Angleterre.

17 sept. 2019

https://www.ldmailys.com/2019/09/roadtrip-5-jours-sud-est-angleterre.html

A la suite de notre roadtrip sur la Côte d'Opale, nous avons traversé La Manche pour nous rendre en Angleterre. Du Sussex de l'Est au Kent, nous avons fait plusieurs kilomètres pour découvrir la campagne anglaise. Comment vous dire que je n'ai qu'une envie ? La découvrir plus encore. Je lis énormément de roman, ce que j'aime appeler les romans « faciles », ceux qui t'emportent dans une histoire simple, souvent romantique. Juste avant de partir, j'en avais lu quelques uns qui se passaient dans la campagne anglaise, et j'avoue avoir retrouvé pas mal de ces ambiances décrites. Dans tous les cas, je vous emmène sur 4 jours anglais, vous verrez, conduire à gauche, ce n'est pas bien difficile.

Informations pratiques :

La conduite en Angleterre :

Pour des questions d'économies, nous avions choisis de nous rendre en Angleterre avec notre propre voiture (celle de Camille en l’occurrence). Je pense que conduire avec une voiture que l'on connaissait, dans un pays inconnu, avec une conduite différente de la nôtre nous a beaucoup aidé. Au début, il y avait beaucoup d'appréhension, et téméraire que je suis, j'ai lâchement laissé à Camille la tâche de conduire la première en Angleterre (oui je sais, je suis pas très cool comme amie parfois). L'avantage que l'on a eu, c'est que l'on se complétait très bien. Rappeler à l'autre de quel côté elle devait conduire, lui rappeler dans quel sens prendre les rond-points, réfléchir pour elle de quel côté de la route elle devait se trouver, etc... Bon, j'avoue que l'on s'est parfois retrouvé à contre-sens, surtout sur les petites routes. La seule chose pas forcément pratique, c'est de devoir se fier au passager pour doubler : oui, parce qu'à gauche, quand on doit doubler par la droite, on n'y voit clairement rien. C'était assez contraignant de rouler car on devait se concentrer sur la route, sur les kilomètres (qui ne sont pas beaucoup indiqués contrairement à chez nous), et à ne pas faire de faux-pas. Ainsi, on s'est souvent trompées de chemins à coup de « Oh mince, c'était pas cette route. » naturels et habituels, qui nous ont valu de sacrés fou-rires.

Nos petits tips pour conduire en Angleterre avec votre propre voiture : ayez un copilote attentif, prenez un GPS qui s’accroche au tableau de bord (ou un support pour le téléphone portable), prévoyez des post-it avec écrit les conversions MPH en KMH. C'est hyper pratique.

Comme on a mis du temps à trouver les renseignements, voici un petit mémo pour vous :

Route à double sens : 60 MPH donc 95 KMH.
Route à double sens, séparée par un terre-plein central + autoroute : 70 MPH donc 112KMH.
En ville : 30 MPH donc 48 KMH.
Sur les routes normales : 60 MPH donc 97 KMH.

Il faut aussi savoir que vous avez le droit de dépasser les vitesses de +10% + 1. Comme c'est relou de faire le calcul, je vous conseille juste de respecter les limitations de vitesse, c'est bien plus simple et vous aurez déjà assez à penser.

Une fois de retour en France, prenez vite le pli de reconduire dans le bon sens, je doute que les automobilistes soient aussi conciliant qu'en Angleterre.

Ferry :

Nous avons choisi la compagnie P&O Ferries. Camille l'avait déjà prise avant et elle nous a donc orientées vers celle-ci. Nous sommes parties de Calais, il y a des départs toutes les heures. Vous pouvez bien sûr embarquer votre voiture à l'intérieur. Sur le ferry, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin : bureau de change, de quoi vous nourrir, des sièges confortables. Pour un premier voyage en ferry avec la voiture, c'était satisfaisant. Vous pouvez réserver à l'avance ou directement là-bas, je vous conseille tout de même de réserver au plus tard la veille pour être sûr d'avoir une place sur l'horaire voulu et ne pas attendre des heures là-bas. Les tarifs sont moins élevés sur les bateaux du matin. Prévoyez d'arriver au moins 1h30 à l'avance, ne serait-ce que pour avoir le temps de comprendre où aller. Les embarquements ferment 45minutes avant le départ du bateau.

Au retour, nous avons changé de bateau pour en prendre un le soir même plutôt que prendre notre bateau du lendemain : les frais de changement réunis aux frais des nouveaux billets nous ont coûté seulement 41€ pour nous deux. Autant vous dire que comparé à la nuit d'hôtel qui nous aurait coûtée 155£, ce n'était pas grand chose. Nos billets nous ont coûté 192€ aller/retour pour deux plus la voiture (avant l'ajout des 41€).

Les logements :

Les hôtels sont très chers en Angleterre, ou du moins, dans ce coin de l'Angleterre. Nous avons dormi deux nuits dans des campings. Et une nuit dans la voiture, sur une aire d'autoroute à notre retour en France. Les offices de tourismes ont à leur disposition une liste des hébergements de la ville et des alentours. Ils vous indiquent hôtels, campings, B&B, et les détails qui peuvent vous aider à faire votre choix. Bien sûr, vous pouvez aussi passez par Booking, voire même directement par les hôtels que vous croiserez. Pour la New Forest, il vous faudra vous rendre sur leur site Internet car vous ne pouvez pas dormir en-dehors des campsites (je vous met l'adresse juste en-dessous). A Douvres, pensez à réserver à l'avance (pas comme nous) car les ferrys y arrivent et en partent et les hôtels sont très vite plein et sont surtout très chers.  


Travel Lodge à Winchester : en plein centre ville, 75£ (82,50€). La chambre était spacieuse, il y avait la télé, bien isolée, le lit hyper confortable, l'accès sécurisé, la salle de bain dans la chambre. Vraiment idéal et un bon rapport qualité/prix. De plus, le monsieur a l'accueil de l'hôtel a été très patient. Nous avons rencontré des problèmes pour réserver sur leur site, ils ne voulaient pas notre carte bancaire; il nous a donc prêté le téléphone de l'hôtel et mis en relation avec le centre pour que nous puissions réserver par téléphone. 

Camping and Caravanning Club Campsite à Canterbury : un peu excentré, au calme, c'est un camping très familial. Il est très bien équipé, les douches sont propres, les toilettes également. Nous n'avons pas vraiment eu d'eau chaude mais c'était tout de même suffisant pour une nuit. Pour une petite tente, la voiture et deux personnes, nous avons payé 30,90£ (33,89€). Ils sont une chaîne de camping que vous pourrez souvent retrouver, il y a d'ailleurs un programme de fidélité.

Ocknell campsite : un campsite rudimentaire, au milieu des chevaux et poneys sauvage. Pas très loin de la route, mais pourtant assez silencieux. Il y a des sanitaires à disposition, mais pas de douches. Méfiez-vous des poneys, ils adorent les bagels à la pâte à tartiner. On a assisté à un levé de soleil splendide, largement digne de celui du Lion King, à 5h du matin par contre. Avec Camille on a mis pas mal de temps à comprendre pourquoi nous avions une durée d'ensoleillement aussi long dans la journée. Jusqu'à ce que son chéri nous explique que c'était normal, car dans notre région nous avons toujours une montagne pour cacher le soleil tôt, alors qu'en Angleterre, c'est tout plat. Donc, sachez que même en vous couchant à 22h, en plein été, il fera toujours jour. Idem pour un réveil à 5h.

Je ne vous recommanderai absolument pas notre hôtel à Eastbourne (Hadleig Hotel) car j'ai vraiment été hyper déçue. D'ailleurs, il m'a bien trop rappelé celui dans lequel j'avais dormi à Londres. Pourtant, il était super bien placé, la salle de bain était refaite à neuf et la ruelle dans lequel il est vraiment mignonne mais alors la chambre en elle-même, une catastrophe. Heureusement, nous avons tout de même passé une bonne nuit.

Niveau financier :

D'une manière générale, les hôtels sont très chers. Les campings abordables, souvent bien équipés, mais les tarifs varient en été. J'ai utilisé la carte Max pour tous les paiements en livres sterling, c'est vraiment hyper pratique car le taux de change courant est appliqué et je suis débitée sur mon compte courant normal en euros. Donc il n'y a aucun frais de banque, ni côté carte Max, ni côté La Banque Postale (grâce à l'intermédiaire de la carte Max). La carte Max ne coûte rien du tout, et elle permet paiement et retrait à 0% de commission. Je n'ai pas rencontré ce soucis durant nos 5 jours mais à Londres elle ne passait pas toujours. Il faut donc tout de même prévoir du cash, au cas où. Les parkings sont toujours payants, même ceux pour juste admirer le paysage depuis la côte. Ils sont globalement à 1,40£/h et souvent, il faut payer au minimum 2h, même si on reste seulement 30minutes. Le plus cher a été celui de Brighton, pour une question pratique, nous avons choisi de tout de même nous garer dans le centre ville, proche de la mer. Le Brighton Lanes nous a coûté 14£ pour 4h (donc 15,37€). Pour ce qui est de la nourriture, privilégiez les Whole Food Market et les Morrisons (chez Morrisons, nous avons fait 3 repas à deux pour 5£). L'essence est environ à 1£/litre, donc environ 1,40€/litre. Pour ce qui est du forfait, comme ni Camille ni moi n'avions un forfait qui nous permettait d'aller sur internet sans frais supplémentaires, j'ai emprunté le téléphone de mon chéri. On avait donc internet illimité, ce qui est hyper pratique quand on souhaite réserver au dernier moment et que l'on n'a pas de GPS.

Douvres :

C'est ici qu'arrivent les ferry venant de Calais. Votre premier aperçu de la ville sera donc une immense zone portuaire, mais ne vous y fiez pas car le centre ville est très typique et surtout, vous avez toute une partie plus sauvage dans le parc de Samphire Hoe, où vous pourrez trouver les White Cliffs et à l'opposé : St Margarets at Cliffs ainsi que le phare de South Foreland. St Margarets at Cliffs est accessible en voiture par de toutes petites routes. Quant au phare de South Foreland, il est visiblement accessible uniquement à pieds. Le GPS nous a menées à plein de chemins mais chaque fois, cela se terminait sans parking, sur des chemins de terre avec écrit "pas d'accès au phare". Ça a fini par nous agacer et nous avons laissé tombé pour nous diriger directement vers notre prochaine étape. Il y a aussi un immense château, nous voulions voir l'extérieur pour nous décider ou non à y aller mais c'est impossible. L'entrée coûte 20£. Nous avons eu la chance de passer par une route qui nous offrait une vue globale sur le château, il a l'air vraiment chouette alors si vous avez plus de temps, n'hésitez pas à vous y arrêter.

 
Canterbury :

Canterbury, c'est un peu la ville cliché de la campagne anglaise. A mi-chemin entre la ville et le village. Pourtant, je me suis plus sentie dans un village. Le centre ville est piéton, entièrement pavé. Les maisons rénovée cotoient les plus anciennes. Il y a de la vie, sans pour autant que les rues soient impraticables en raison du monde. Il y a tout un tas de boutiques, de restaurants, de choses à découvrir. En réalité, il y a énormément de choses à visiter. Nous avons privilégié les balades dans les rues pour s'imprégner un peu du village. Ici, l'incontournable, c'est l'immense cathédrale. A l'entrée, ils vous donnerons un guide traduit en français, ça vous permet de retracer, au fil des pièces, l'histoire des lieux. Ça donne une toute autre dimension à la visite, la rend plus vivante et nous rend, nous, plus sensible à ce que l'on est en train de voir. Nous avons surtout passé du temps dans la cathédrale elle-même mais il s'agit en vérité d'un espace immense, j'avais l'impression que chaque porte qui nous menait vers l'extérieur nous menait vers un endroit toujours aussi plus grand à son tour. L'entrée vous coûtera 12£. Nous avons visité le Eastbridge hospital, nous avions clairement fait le tour en 10 minutes et le bâtiment ne m'a pas marquée plus que ça. L'entrée coûte 3£. Les Greyfriars garden, ne méritent (selon moi) pas forcément que l'on s'y attarde. Pour un retour au Moyen-Âge, c'est au Cantrebury Tales qu'il vous faudra aller. L'idée de s'enfermer et le tarif nous a fait faire demi-tour mais, avec plus de temps devant vous, l'expérience est à tenter. Vous devrez aussi vous rendre à l'Abbaye St-Augustin, elle se situe en-dehors du centre ville. Enfin, sur un air Italien, rejoignez Little Italy, pour le coup, elle est vraiment little, mais si vous aimez l'ambiance canaux, verdure et gondoles, vous pourrez y faire un tour. Comme si vous étiez à Venise, en plus fleuri.

 

Winchester :

C'est en fin de journée que nous avons découvert Winchester. Après avoir réservé (à la dernière minute et pas hyper facilement) un hôtel en plein centre ville, nous sommes allées nous balader dans les ruelles. A notre grande surprise, à seulement 17h, tout était déjà fermé. Pourtant, nous étions en semaine. Si au départ ça nous a un peu déstabilisées, nous avons très vite su apprécier le calme de la ville, le vide des ruelles et la beauté des vitrines de magasins. L'endroit qui a su le plus attirer notre attention, hormis la rue principale, c'est le château. Il n'a rien de ressemblant aux châteaux que nous avons l'habitude de voir. D'ailleurs, ces façades atypiques ont l'air plutôt populaires dans ces villes car nous avons croisés plusieurs bâtiments ayant ce même type de façade. De loin, on dirait que les murs ont été recouvert de coquilles d'huitres, de près, on se rend bien sûr compte qu'il s'agit d'une pierre extrêmement noire. Winchester a aussi le mérite de posséder la plus grande cathédrale médiévale d'Europe. Vue de l'extérieure, elle ne m'a pas parue plus grande qu'une autre, mais nous ne sommes pas entrées à l'intérieur.

 

New Forest :

Notre arrivée et la découverte de la New Forest n'était pas exactement ce que j'avais à l'esprit. Si je me doutais que ça n'aurai rien de comparable avec les parcs Californiens que nous avions pu faire, j'avoue que je ne m'attendais pas à autant de routes et voies rapides au sein même du parc. Ni à des bouchons à peine arrivées à la première ville. Heureusement, une fois récupéré un plan du parc, nous avons vite réussi à nous éloigner des routes principales et de la foule. Ainsi, nous avons découvert Milford on Sea. Un petit village de bord de mer charmant. Nous nous sommes surtout promenées au bord de l'eau, dans un premier temps sur les plages de galets, celle qui donne la vue sur le phare. J'ai été charmée par les familles, pratiquant la pêche au crabe. Impressionnée par la mer, qui bien que visiblement à marée basse, débordait déjà sur la route. Les plages que nous avons vues ici sont souvent toutes en galets, celle-ci avait de spécial que ces galets ressortent tout rose à notre vue. Peut-être l'étaient-ils réellement d'ailleurs. Je garde donc cette image, rose, avec un air de dimanche, de familles à la pêche au crabe sur le Sturt Pond, et d'un couple de personnes âgées, se tenant la main le regard vers la mer, chacun assis sur sa chaise pliante. Nous avons pris un délicieux brunch au Needles Eyes Cafe, avec le bruit des vagues, celui des mouettes et les cris des enfants dans le parc à côté. La New Forest a de spécifique, qu'elle n'a que 1 000 ans et qu'elle a été entièrement construite et aménagée par l'homme. Cet aspect est loin de m'avoir charmée, et l'on se rend compte que les « animaux sauvages » dont on nous vente les mérites ne sont finalement pas si sauvages que ça, bien que les grillages et barrières les empêchent seulement d'accéder aux grands axes routiers. En regardant sur Instagram, nous avons géolocalisé un endroit où l'on pouvait voir daims et chevaux sauvages. Bienvenue au Bolderwood. Bien que les daims soient dans un parc clôturé, ils peuvent quand même passer sous les fils (non barbelés), et c'est ainsi que nous avons eu la chance d'en croiser un lors de notre courte promenade dans cette partie de la forêt. Quant aux chevaux, vous les croiserez à chacun coin de route, sur la route, sous les arbres, dans les buissons.

 
 
 
 
 
Arundel :

Je pense que je n'avais jamais été autant éblouie par un château. Si son parc est d'une surface correcte, l'intérieur est absolument immense. Magnifique. La visite est libre et vraiment très bien organisée. Il y a des personnes dans les différentes pièces, pour répondre à nos questions, nous renseigner, raconter des anecdotes. Le château est très différent d'une pièce à l'autre. Comme si chaque pièce avait été crée à une période, ou une époque différente. Une partie du château est privée, car si une part est transformée en château-musée, l'autre est la résidence des Ducs et Duchesses de Norfolk. Pour avoir accès à toutes les pièces, nous avons payé 24,16€, ce qui vaut largement le coût ! La façade du château est très différente de celles des châteaux habituels. En lisant le prospectus (oui des semaines après, oups), je me rend compte que si j'ai eu cette impression que tout a été créé à des époques différentes c'est tout simplement : parce que c'est le cas. La guerre civile de 1644 l'a fait tomber en partie en ruines, et il a été reconstruit par le 11ème Duc de Norfolk au cours du 18ème siècle. Repris à la fin du 18ème par le 15ème duc et ainsi de suite... Chacun ayant apporté sa touche de décoration, ses rénovations. Paraît-il que le château apparaît dans Game of Thrones, mais je n'ai jamais regardé alors je ne peux pas le confirmer.

 

Brighton :

Sur les quais, dans la rue, nous avons découvert l'effervescence de la gay pride qui se préparait. Les rues principales bloquées, des travaux dans tous les sens. Les routes qui fermeraient dès 19h le soir jusqu'à la fin du weekend. Paraît-il qu'il s'agit de la plus grande du pays. Brighton serait aussi, la 3ème ville la plus heureuse d'Angleterre. Je n'y ai pas vécu, et nous ne sommes pas restées assez longtemps pour vous dire si c'est la vérité. Notre premier réflexe, a été de nous diriger vers le Pier, il date de 1899 et vous trouverez là-bas, comme nous avons trouvé à Los Angeles, une sorte de parc Casino version miniature. Nous avons ensuite rejoins ma cousine et ses amies, au Royal Pavilion dans le centre ville. Je dois dire que ce bâtiment ne passe pas inaperçu, il est là depuis 14ème siècle et ressemble à un palais Indien. Il vous sautera aux yeux car, cette résidence royal, ne se font pas du tout dans l'architecture de la partie de la ville qui l'entoure. Ma cousine nous a ensuite entraînée dans les Lanes, entre boutiques, bars, restaurants, friperies, ruelles étroite et une foule incroyable. Je ne suis pas toujours très à l'aise quand il y a du monde comme ça, mais nous avons croisé des petites boutiques vraiment mignonnes comme Happyologie et pris le thé avant de repartir. Quelques heures ne sont pas suffisantes pour visiter la ville, mais nous étions tout de même contentes de rejoindre le calme des villes suivantes.

 
 
Eastbourne:

A Eastbourne, ce sont bien sûr les Seven Sisters qui nous ont guidées. Par le plus grand des hasards, nous y sommes arrivées en fin de journée. Les lumières étaient splendides, les falaises incroyables (le vent aussi). Nous n'avons pas pris le temps mais, faites la randonnée dans le parc des Seven Sisters, parce que vraiment, la vallée est SPLENDIDE. C'était réellement époustouflant comme endroit. La plage où nous étions est la plus célèbre, Beachy Head. Il y a des parkings pour vous garer et c'est d'ici que vous avez la vue complète sur les falaises.

 
Rye :

Rye est une ville fortifiée. Le centre ville typique est vraiment minuscule, les ruelles sont pavées (mais les voitures circulent tout de même). Si le village est construit en hauteur, c'est parce qu'avant, la mer venait jusqu'ici. Vous ne pourrez pas louper la Mermaid Street, c'est LA ruelle typique du village. Les maisons portent toutes un petit nom trop mignon, en plus de leur numéro. Si il n'y a pas trop de monde, vous pourrez y faire de merveilleuses photos. Nous n'y avons pas fait le croché, mais vous pourrez vous rendre jusqu'au port.

Bonnes adresses :

- A Canterbury : Waterstones books & cafe : une incroyable librairie. Vous trouverez quantité de livres superbes. La boutique Cath Kidson, que Camille m'a faite découvrir, et la jolie boutique The Skinny Kitchen.
- Whittard teas & coffees : nous n'y avons pas pris le thé mais l'intérieur était splendide et donnait envie de s'y attarder. Vous le trouvez à Winchester.

- A Hastings, l'endroit que vous avez tant aimé sur Instagram : Hanushka coffee house, où l'on a pris le meilleur breakfast de nos vacances, dans un lieu atypique. Et la petite boutique Lola & Sidney, super mignonne.

Vous connaissez cette partie de l'Angleterre ? Ça vous donne envie d'aller y faire un petit tour ?

Envoyer un petit mot :

Ton adresse mail ne sera pas publiée. Tu peux aussi commenter avec uniquement ton prénom.