Un après-midi au pays des dinosaures, des fées et des ponts.

1 oct. 2019

https://www.ldmailys.com/2019/09/dinosaures-fees-pont-haute-savoie.html

J'aime beaucoup amener les enfants dans des « lieux spéciaux », des sorties particulières, qui donnent l'impression d'une surprise, d'un cadeau, qu'ils attendent avec grande impatience. Leur dernière semaine avant la rentrée, j'ai mis les sièges auto dans la voiture, on a fait une sieste de 20minutes et je les ai emmené vers Cruseilles. A la base, nous devions aller seulement à Tropicaland, mais notre programme à un peu changé (vous comprendrez pourquoi ensuite) et nous avons complété notre journée par deux autres sites totalement imprévus. Bien évidemment, la journée s'est terminé en dévorant des croissants achetés à la boulangerie.

Tropicaland, parc animalier :

L'objectif de base de notre déplacement, c'était d'aller voir les dinosaures. Le parc est situé à Viry, à 30 minutes de Genève et 1h d'Annecy (par les petites routes). En arrivant là-bas, la grande me dis déjà « Maïlys, t'es sûre que c'est ici ? » mais elle est vite attirée par les dinosaures, exposés déjà dès l'entrée. Je paye nos entrées et nous pénétrons dans la jungle. Des tables de pique-nique sont installés, les premiers pas donnent déjà l'illusion d'un endroit laissé totalement à l'abandon. Une pancarte sur le panneau d'affichage nous explique le mot jungle comme un endroit totalement sauvage. Sur le coup, je ne comprend pas trop la signification de cette précision. Les enfants s'enfoncent entre les arbres, à la recherche des dinosaures. Il courent, et moi, je prend mon temps. J'entends leurs cris, leurs appels et je les vois, déjà partir vers le prochain. A mon tour, je découvre les dinosaures, derrière les grillages, étouffés par la végétation, les arbres morts, les ronces. Je comprends maintenant. Nous passons de dino en dino, les enfants sont calés sur le sujet et ils s'exclament « Oh un Brachicephalosaurus », « et là Maïlys, c'est comme dans notre livre », « Oh Jacques, regarde, un T-Rex ! ». En réalité, les dinosaures sont très éloignés les uns des autres, entre chacun, l'on retrouve des animaux. Certains ont été sauvés de l'abandon par leurs propriétaires, d'autres, comme les kangourou ou les lamas sont là depuis 2004. Leurs enclos, leurs cages, sont dans un état qui fait peine à voir, eux aussi. Certains enclos sont assez vaste, mais les animaux sont plus nombreux dedans, et l'état reste quand même moyen. Le petit dernier se cramponnait à ma main, quand l'épaisseur de la jungle cachait la lumière et que l'ombre s'intensifiait. Quant à la grande, elle n'est revenue vers moi qu'une fois, en hurlant et à deux doigts de pleurer, quand elle s'est retrouvée face à une autruche. Les T-Rex ne l'impressionnent pas, mais l'autruche oui. Il était annoncé 1h30, en 30 minutes, les petites jambes de 3 et 4 ans ½ avaient déjà fait le tour. « C'est déjà fini Maïlys ? » Oui, moi aussi je suis déçue. Alors je les ai remis dans la voiture, et nous avons filé vers une toute autre destination, un tout autre univers, vers des créatures beaucoup, beaucoup moins grandes.

Tarifs : 9,50€ par adulte et 6,50€ par enfant.

 
 

Le Tout Petit Pays :

Au tout début où je m'occupais des enfants, leur maman et moi les avions amenés au Hameau du Père Noël, on avait tous adoré ! Le Tout Petit Pays est géré par la même association, Le Petit Pays et leurs trois parcs se trouvent tous vers Andilly. Nous avons mis un peu de temps à trouver l'endroit exact, mais notre arrivée là-bas était déjà source d'émerveillement. A l'entrée, plein de petits souvenirs sont exposés, les enfants étaient ravis et la personne qui nous a accueillie, pas du tout stressée par leur petites mains qui touchaient à toutes ces choses fragiles. Pour accéder au monde merveilleux des fées, il vous faudra penser à baisser la tête pour entrer. Et là, commence l'émerveillement. J'y ai retrouvé le désordre ordonné du Hameau du Père Noël. Le sens du détail, la magie qui nous transporte instantanément. Nous avons fait le petit jeu, que nous avait donné la dame à l'entrée. Inutile de vous préciser que j'ai tout trouvé. Les enfants ont ralenti, ils ont pris le temps d'observer et quand ils partaient un peu trop vite, je les ramenais vers un détail et ils s'émerveillaient à nouveau en découvrant des choses qu'ils n'avaient pas vues alors. Le lieu en lui-même est tout petit, avec le jardin, vous pourrez y rester maximum 1h. Chaque pièce était parfaite. L'extérieur un peu moins, mais je pense qu'au printemps, ça doit être magnifique. Puis ils ont trouvé la petite maison champignon, dans le parc tout près. On y a passé au moins une heure supplémentaire tant ils se sont amusés !

Tarif : 2,50€ pour les enfants, 5€ pour les adultes.

 
 
 
 
Le Pont de la Caille (ou Pont Charles Albert) :

Quand on est arrivés vers le pont, à Cruseilles, je leur ai proposé de s'arrêter. J'y étais déjà allée avec mon chéri, en fin d'hiver, il était donc encore enneigé. Je le trouve toujours aussi imposant, et aussi beau. Un rien les enjoue ses enfants, ils étaient ravis. Vous connaissez mon amour pour les ponts (ironique bien sûr), je n'étais pas du tout sereine de les voir sur celui-ci. Autant vous dire que je leur ai demandé de ne pas aller trop loin, et que je ne me suis pas avancée trop au milieu non plus. Heureusement, les barrières sont hautes, les espaces entre les planches pas trop larges. Oui, parce qu'évidemment, ils n'ont pas collé les planches les unes aux autres, histoire de deviner l'immense précipice de 147 mètres qui se trouve en-dessous (par contre, j'aurai juré qu'il allait bien plus profond ce précipice)


Vous aussi vous avez déjà eu des flops de visites ? D'endroits qui paraissent vraiment cool et finalement, pas tant que ça ? 

En tout cas, on a réussi à rattraper notre après-midi, et j'en garde un excellent souvenir !

Envoyer un petit mot :

Ton adresse mail ne sera pas publiée. Tu peux aussi commenter avec uniquement ton prénom.