J'ai écris un livre, avec les enfants de l'école !

29 oct. 2019

https://www.ldmailys.com/2019/07/jai-ecris-un-livre-avec-les-enfants.html

« Trente minutes et une page blanche par enfant, tout est autorisé, sauf la méchanceté. 154 élèves, 154 pages de conseils aux grandes personnes. Voici l'idée de départ qui nous a guidés - élèves, enseignantes, parents d'élèves, dans la construction de ce livre. »

Pour réussir à mettre sur pieds ce projet, il nous aura fallu de nombreuses heures de travail, de l'organisation, de la réflexion et surtout, beaucoup de passion et d’optimisme. Ce projet, un peu fou, un peu grand, orchestré d'une main de maitre par Lara mais si important, qui a réuni pas mal d’acteurs qui gravitent de près ou de loin autour des enfants.

L'équipe :

Chaque année, l'association des parents d'élèves (APE) se réunit pour mettre en place de nombreux projets qui rythment l'année scolaire. Des projets de sorties, des projets d'activités, des projets un peu plus grands comme Bonfire, et des actions plus récurrentes comme les ventes de gâteaux. Katayoun et Lara, ont fait ensuite de mini-réunions pour réussir à cerner un peu mieux le sujet parler du projet aux maîtresses et aller dans chaque classe pour expliquer aux enfants ce que nous allions créer. Les maîtresses, nous ont permis de déranger leurs classes, groupes par groupes. Elles ont pris la patience et le partir d'organiser leurs journées tout en sachant qu'il y aurait des allées et venues durant une journée complètes (plusieurs même parfois lorsque nous n'avions pas terminé une classe). Enfin, il y a eu Mme la Maire et son adjointe, a qui l'on a présenté le livre en avant-première et offert un exemplaire à la mairie. Elles nous ont encouragées, félicitées et surtout, elles ont ouvert des idées à tout un tas de projets périphériques pouvant découler du livre.

Et moi, qu'est-ce que je viens faire là-dedans ? Je me suis impliquée en tant qu'auxiliaire parentale (sa nounou en gros) de Colette, la fille de Lara, que je garde depuis bientôt deux ans. Mais surtout, je me suis impliquée parce que ce projet m'a tout de suite plu ! J'adore cette idée, laisser la paroles aux enfants  - mon métier fait que j'ai grande conscience que c'est dans l'enfance que tout se joue. Avoir l'occasion de mener un projet comme ça avec eux est une grande source de joie. Ce projet, j'en suis très fière, je suis vraiment heureuse d'avoir pu y contribuer et je suis vraiment heureuse de vous le partager aujourd'hui. 


Le projet et sa réalisation : 

Depuis de nombreuses années, vous avez du réussir à collectionner tout un tas d'objets personnalisés avec les dessins de vos enfants. Cette année, l'APE a décidé d'innover. De trouver une autre idée qui puisse plaire tout autant, personnalisé aussi, mais d'une toute autre manière. Ce projet, va permettre d'en lier tant d'autres, peut-être même d'en organiser d'autres.

Les tranches d'âges étant variées, il fallait prévoir différentes manières d'aborder le sujet (chocolats en prime!), différentes manières d'expliquer aux enfants. Il a fallu organiser un planning, aller dans les classes expliquer le projet aux enfants - travail en amont de plusieurs semaines voire plusieurs mois si l'on commence du jour où l'idée a germée. Puis il a ensuite fallu de nombreuses heures pour scanner les dessins, mettre en page, écrire l'introduction, choisir les formats, les couleurs (c'est Lara qui s'en est occupé et qui m'a demandé d'approuver ensuite), enfin, il a fallu relire l'ouvrage.

Comme vous avez pu le lire, l'idée était de donner aux enfants la possibilité de s'exprimer (enfin!) en toute liberté, avec notre aide pour retranscrire leurs mots auprès des plus petits. D’écrire et/ou de dessiner leurs pensées, de raturer, de recommencer. Encouragements, ambiance positive, petite aparté qui leur apporte une coupure dans leur journée de classe. Dans l'idée de ne mettre aucune barrières aux enfants et de ne pas dénaturer leurs « œuvres », les fautes d’orthographes et de syntaxe sont omniprésentes. C'est aussi ce qui fait le charme de cet ouvrage et sa spontanéité. Nous avons donc travaillé avec des groupes de 4 à 8enfants durant environ 30 minutes, parfois plus, parfois moins, en fonction de leurs âges et de leurs capacités à s'exprimer de manière autonome ou moins. Un joyeux bazar et des enfants hyper impliqués, concentrés, heureux et réceptifs au projet.

Dans un premier temps, nous avons fait imprimer 75 livres - l'APE n'était pas sûre à 100% que le livre plairait. Finalement, cela nous a permis de rattraper les quelques coquilles qui s'était glissées au-delà de notre vigilance. La deuxième partie a été faites un peu en pré-vente et surtout à la fête de l'école. Enfin, nous l'avons corrigé, revu et nous vous le proposerons peut-être bientôt à vous !

 

Le livre et le choix du sujet :

A travers leurs mots, à travers leurs dessins, au-delà des fautes d'orthographes, il faut arriver à voir le fond de leurs pensées.  Les enfants sont des éponges, ils absorbent tout : ce qu'ils entendent à la radio, ce qu'ils voient aux informations, ce qu'ils apprennent à l'école, ce que les copains disent, ce que les parents disent. Des bribes d'informations, dont ils ne savent pas toujours quoi faire. C'est ce qui ressort à la fois beaucoup dans ce projet, mais aussi pas du tout, notamment pour les plus petits. En lien avec notre thème, ils ont donc couché sur papier toutes sortes d'informations dont nous devons absolument nous saisir.

Vous nous direz, pourquoi ce sujet ? Il fallait quelque chose qui puisse amener à la réflexion, quelque chose de léger , qui puisse être drôle tout en étant sérieux. Suffisamment précis pour ne pas perdre les enfants, suffisamment vague pour ne pas freiner leur imagination. Un sujet dont les explications pouvaient être données simplement. Vous passerez d'une page à l'autre, d'un chapitre à l'autre sur des sujets qui reviennent, d'autres plus imaginatifs et sans queue ni tête (surtout venant des plus petits). De ces ateliers sont ressortis beaucoup de choses, des choses sérieuses, auxquelles nous devons absolument nous arrêter, des choses sur lesquelles il nous faut travailler, revenir dessus avec les enfants, en parler avec les vôtres - même si ils n'ont pas écrit ce livre - car ce sont des sujets qui peuvent toucher tout un chacun. Si nous pouvons le partager, au delà du village, au-delà de la communauté de commune, jusqu'à toutes les régions de France, ce sera déjà un bel exploit et une belle reconnaissance pour tous ces enfants. Le message, délivré en douceur par leurs mots d'enfants, est fort et honnête.

Plus concrètement, ce livre de 207 pages, est organisé en 14 chapitres. Ces chapitres sont les thématiques qui reviennent le plus souvent dans lesquelles nous avons « classé  » les conseils des enfants, afin de s'y retrouver, de rendre la lecture plus fluide. Ainsi, vous trouverez des amoureux des animaux, des écologistes, des rêveurs ,des voyageurs et tant d'autres encore (je ne vais pas tout vous dévoiler quand même ). Dans la version crée pour la distribution à l'école, il y a des photos des enfants durant les ateliers et la liste (par classe) de tous leurs prénoms. Pour diverses raisons, nous avons du enlever les prénoms des dessins des enfants, mais pour garder toute la personnalisation de ce livre, et parce que ce sont tout de même eux les autres, les prénoms serons aussi listés dans la version dédiées au tout-public (lorsqu'elle sortira, si elle sort)

 
 
Blurb :

Nous sommes passés par le site d'impression Blurb, pour faire imprimer le livre. Pour cela, il suffit de créer votre livre grâce à votre logiciel favori (Lara a utilisé Book Writer mais vous pouvez utiliser les logiciels Adobe ou le logiciel d'édition du site internet) et de l'importer ensuite sur le site. Nous avons reçu les livres deux semaines après les avoir envoyés en impression. La qualité est top, les papiers standards sont composés de 10% de papier recyclé (ce qui - bien que ça ne soit pas suffisant - est déjà un bon début, d'autant plus que ça ne dénature absolument pas la qualité du papier) - il a tout d'un livre que l'on achèterait en libraire, ou en grande surface. C'est d'ailleurs en partie pour cela que nous vous le proposons à la vente ! Ce qui m'a beaucoup plu sur Blurb, c'est qu'il y a la possibilité de mettre en vente les livres que vous créez - aucun des livres en vente ne sont produits en avance, ils sont imprimés spécialement pour vous lorsque vous passez commande. Ainsi, j'ai pu découvrir des livres pour enfant, des livres de voyages et bien d'autres thématiques. Vous avez la possibilité de choisir le format que vous préférez, les finitions qui vous convient, les couleurs, les polices d'écriture - tout est personnalisable pour que le livre soit à votre image tout en ayant une qualité professionnelle propice autant à votre usage personnel qu'à une possible vente. Attention, prenez en compte que l'envoi se fait à international et qu'il est possible que vous ayez à payer des frais de douane (en plus des frais de port - mais le contrôle est assez aléatoire je crois). J'ai noté avec joie, lors de la réception, qu'il n'y avait pas un trop plein de papier et d'emballages. L'entreprise existe depuis 2005 et ont, au fil des années, fait évoluer les services proposés. Il travaillent avec des imprimeurs de divers pays (États-Unis, Pays-Bas, Angleterre ou Australie) ce sont eux qui impriment vos livres et les envoient en fonction du lieu où votre commande doit être envoyée.


Où va l'argent ?

Je vous l’écris ici parce que je suis consciente que lorsque l'on achète quelque chose (encore plus aujourd'hui), nous voulons savoir dans quelles conditions ça a été réalisé et surtout, où va notre argent. Je trouve donc important de vous l'expliquer. L'édition du livre coûte de l'argent à la société par laquelle nous passons (on a toujours tendance à occulter cette partie-là). Blurb prend donc pour eux, les frais d'impression du livre et les frais de port, c'est de l'argent que nous ne touchons pas. Les bénéfices reviennent à l'APE dont je vous parlait plus haut. Cet argent permet d'organiser des sorties, des classes vertes, des activités, l'achat de matériel scolaire, etc... Par exemple, en fin d'année, les enfants se sont rendus vers Aix-les-Bains durant tout une journée, afin de découvrir comment l'on fabrique du fromage : voilà concrètement à quoi sert l'argent récoltés par ces initiatives.  


A vous lecteurs, et futurs lecteurs :

Si vous êtes réceptifs, tous ces mots d'enfants nous offrent un message honnête, percutant et que nous devrions essayer de prendre en compte dans notre vie de tous les jours. Aussi, au fil des pages vous trouverez toutes les œuvres des enfants, toute leur spontanéité et leur sincérité. Leurs phrases et mots rigolos, leurs ratures, leurs fautes et leurs profonds messages. Nous avons éprouvé une joie immense en recevant les cartons remplis de nos  bouquins.
D'ailleurs je suis curieuse, quels souvenirs avez-vous de l'école de vos enfants ?


Ça vous tenterai de pouvoir acheter ce genre de livre fait par les enfants ? 

Petits Mots

Ton adresse mail ne sera pas publiée. Tu peux aussi commenter avec uniquement ton prénom.
  1. Bravo pour votre travail,bravo aux enfants. J'ai beaucoup aimé lire l'article alors je pense que le livre doit être vraiment super.
    Margaux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Margaux ! Le livre est vraiment super (en toute objectivité 🤣)

      Supprimer