L'île d'Orléans et le parc des Chutes de Montmorency.

17 déc. 2019

https://www.ldmailys.com/2019/12/ile-orleans-chutes-de-montmorency.html

Pour découvrir Québec et ses alentours, nous avions choisi de louer un Airbnb à Québec City. Ce fût une excellente décision puisque cela nous a permis de rester plusieurs nuits au même endroit et de nous reposer. Je vous parlerai de ce logement dans mon article de Québec. Il y a tant à dire sur cette ville ! Le samedi matin, nous avons donc pris la voiture afin de nous rendre sur une journée, au Parc des Chutes de Montmorency (que nous avions déjà aperçues depuis l'autoroute) et sur l'Île d'Orléans que l'on m'avait chaudement recommandée. Alors, clairement, ne faites pas la même erreur que nous : n'y allez pas un samedi ! Il faisait beau et il y avait tellement de bouchons sur les routes ! On devait commencer par l'île et finalement en voyant les bouchons pour y aller, on a commencé par le parc des Chutes. Si pour le parking du bas nous n'avons eu aucun souci, pour celui du haut, nous avons eu bien 15 minutes d'attente avant de pouvoir entrer dans le parking. 

Parc des Chutes de Montmorency : 

A votre arrivée dans le parc, vous paierez 8$ d'entrée et 4$ de parking. Le parc est gratuit pour les résidents de Québec et je me suis demandée si cela fonctionnait lorsqu'on louait un logement à Québec. Cela vous donne accès aux deux entrées, celle d'en haut et celle d'en bas pour toute une journée. Ils vous donnent des bracelets pour preuve de paiement. En temps normal, vous pouvez joindre le haut et le bas des chutes par un grand escalier. Il était en rénovation au moment de notre voyage, nous avons pu accéder au bas des chutes grâce à un autre sentier aménagé qui passe au-delà de la voie ferrée. C'était très impressionnant de se retrouver ainsi au pied de la Chute. D'ici, on pouvait voir la passerelle qui enjambe, le téléphérique qui fait la liaison et la tyrolienne qui passe devant les chutes ainsi que la via ferratta. L'accès aux escaliers était fermé mais que depuis en bas, on pouvait tout de même les monter/descendre depuis en haut. Pour accéder à la partie haute des chutes, il y avait deux solutions : prendre le téléphérique au tarif de 14$ par personne ou ressortir en voiture et entrer par en haut. Comme vous avez pu le lire, on a choisi la deuxième option. En haut, vous pourrez découvrir le très chic manoir Montmorency. Le bâtiment est vraiment très élégant, il y a des évènements qui se passent à l'intérieur, une boutique souvenir et un restaurant si mes souvenirs sont bons. Nous avons ensuite franchi la passerelle qui nous mènerait de l'autre côté des chutes. Je peux vous assurer que je ne faisais clairement pas la maligne, suspendue au-dessus des chutes comme ça avec une passerelle où l'on voit entre deux planches. Dans le bas du parc, nous avons trouvé une entrée qui donne sur un quartier a l'air hyper chic. Vous voyez les maisons des films américains ? Toutes identiques, avec une parcelle de terrain bien définie, bien entretenue, des rues parfaitement propres, etc ? Et bien c'était exactement ça. Vous pouvez d'ailleurs sortir du parc pour aller vous y promener et rentrer à nouveau ensuite. Je me suis imaginée que les Québécois devaient connaitre cette entrée car elle évite de faire la queue puisqu'il n'y a pas de billetterie de ce côté-là (attention, si vous n'êtes pas Québécois vous devez vous acquitter d'un droit d'entrée même quand vous ne passez pas devant la billetterie, comme pour les parcs nationaux).

 

L'île d'Orléans :

Comme à notre habitude, nous sommes d'abord passés par l'office de tourisme. Lorsque nous avons demandé à la jeune fille quels étaient les incontournables de l'île, nous avons été étonnés qu'elle ne nous vende pas un peu plus son île. Elle s'est contentée de nous dire que nous aurions fait le tour en 1h, que l'on pouvait s'arrêter là, là et là pour voir des belvédères et des ports mais rien de plus. Que nous avions une seule route principale et trois routes secondaires, ainsi que beaucoup de boutiques. Bref, tout ce qui était déjà inscrit sur le plan qu'elle nous a donné quoi. Cette île m'avait été énormément recommandée et j'avoue que, si nous avons apprécié faire le tour de l'île, nous avons été extrêmement étonnés de découvrir la quantité de touristes présents sur cette île. C'était la première fois du voyage que nous nous retrouvions avec autant de monde (sans compter les Chutes de Montmorency). Nous avons baladé un peu dans plusieurs des villages, à savoir : Saint Pétronille, Sainte-Famille et Saint-Laurent. A Sainte-Famille, il y a une très belle église et un parc en contrebas. A Saint-Laurent, j'ai été séduite par la maison où se trouve la boulangerie, juste en face de l'église. Nous nous sommes sans peine imaginés dans telle ou telle maison, de très belles maisons (bien qu'aucune ne soit construites droites) coupées du monde une fois les touristes partis. Des jardins tout autour, la tranquillité d'une île qui n'a pas été envahie par les constructions et aménagements pour les touristes. Je pense que c'est ça, que viennent voir tout ces touristes : une île encore bien authentique. Même si leur présence - notre présence - lui enlève à ce moment-là la tranquillité qu'ils ont une fois que nous sommes partis. Là encore, nous avons été étonnés du nombre de maisons en vente ! En comptant tous nos arrêts, nous avons mis environ 2h30/3h pour faire le tour de l'île. Sachez qu'il est possible de se garer gratuitement partout, sous réserve de prendre la peine de s'éloigner un peu des villages.


A très vite à Québec City !

Petits Mots

Ton adresse mail ne sera pas publiée. Tu peux aussi commenter avec uniquement ton prénom.
  1. Je redécouvre ton blog avec bonheur... j'aime son atmosphère, la gaieté de tes partages, et la beauté de tes photos si lumineuses. Tes articles sont beaux et accueillants, c'est un bonheur, on se sent chaleureusement invité au partage ! J'adore cette série automnale. Cette saison au Canada... que de beauté. J'avais vu les chutes de Montmorency quand j'étais ado et j'en garde un souvenir enchanteur. Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'imagine pas la joie que j'ai eue de voir que tu étais passée sur mon blog. C'est vrai que cette saison est superbe, pourtant, nous ne l'avions pas choisie exprès. Mon chéri a été très impressionné par la chute, la voir d'en bas est vraiment magique, encore plus avec les arcs-en-ciel. Merci infiniment pour tes doux mots.

      Supprimer
  2. La ville a l'air super jolie. J'adore ce type d'architecture pour les maisons ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'île d'Orléans est très accueillante, elle invite à la flânerie la plus totale. Toutes les maisons sont dans ce style au Québec, c'était beau de rêver à s'imaginer vivre dans une de ces belles maisons.

      Supprimer
  3. On découvre ton blog, bravo pour ton travail, les photos et la plume sont tops :) Nous aussi nous avons adoré flâner sur l'île d'Orléans... Et oui une heure c'est bien trop court pour faire le tour des beautés de l'île !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ces beaux compliments. N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, j'avoue que j'oublie assez souvent de l'envoyer mais elle reprend les derniers articles au cas où vous les ayez loupés. ;) L'île d'Orléans est idéale pour flâner c'est sûr. :)

      Supprimer