Parc national du Fjord de Saguenay.

10 déc. 2019

https://www.ldmailys.com/2019/12/parc-national-du-fjord-de-saguenay.html

Après notre croisières aux baleines, et notre visite de Tadoussac, nous avons immédiatement pris la voiture pour rejoindre le parc national de Saguenay. J'avais repéré une randonnée, jusqu'au belvédère de la halte au beluga qui partait depuis Sainte Marguerite. Le fait que nous venions de passer plus de 3h dans le froid, que nous étions trempés, que la pluie continuait à tomber n'était pas pour nous motiver. Lorsque nous nous sommes rendus compte que nous allions devoir payer l'entrée du parc pour seulement 3 ou 4h, nous avons décidé de renoncer, en nous consolant avec le fait que nous avions vu des bélugas le matin même et que la vue depuis là-haut serait probablement bouchée. Comme vous pouvez vous en douter, le belvédère est censé nous permettre d'apercevoir les mammifères marins qui logent dans le fleuve. Il faut savoir que le parc national de Saguenay se compose de deux parties. La première, sur la rive nord, côté Tadoussac, la seconde sur la rive Sud, côté Baie Sainte-Catherine. Il n'est possible de traverser qu'en canot, ferry ou par Saguenay.

Tadoussac :

Dans mon article précédent, je vous parlais du village de Tadoussac. Je viens de me rendre compte que je ne vous avais pas mis mes photos alors en voici quelques unes, avant de partir vers le coeur du parc national de Saguenay. Tadoussac est un petit village, probablement plus touristique qu'autre chose. A la période où nous y étions, qui plus est sous la pluie, ce n'était pas flagrant, mais j'imagine sans peine le monde qui doit affluer ici lorsque les beaux jours sont là. Un peu à l'écart de Tadoussac, il y a d'immenses dunes de sables dans lesquelles vous pouvez vous balader. Vous devez sûrement avoir la vue sur le fjord depuis les dunes. 


Sainte-Rose-du-Nord :

Je suis allée me balader vers le petit port, en temps normal, il offre une très belle vue sur le fjord. Pour moi, la visibilité n'allait pas bien loin, mais je devinais l'autre rive, les grandes falaises et j'imaginais combien cela devait être beau lorsque le soleil est présent. Nous sommes ensuite montés au-dessus du village. D'ici commence une petite randonnée, supposée durer 1h, et que nous avons faite en 30 minutes aller/retour, sous la pluie. Je crois d'ailleurs que notre présence à motivé d'autres randonneurs à entreprendre la marche malgré la pluie. La randonnée s'appelle tout simplement le sentier du belvédère. Vous le devinerez facilement, elle mène à un belvédère qui surplombe Sainte-Rose-du-Nord et le fjord. La vue là-haut doit vraiment être superbe par beau temps. Elle l'était déjà malgré le brouillard. 

Comme il était à peine 17h, nous avons choisi de continuer notre route jusqu'à l'autre rive, en passant par Saguenay. Cette route est absolument sublime et que je n'ai pas vu le temps passer. Elle longe le fjord presque tout le long, nous laissant deviner chacune de ses rives, chacune de ces formes. La pluie et le brouillard n'enlevait rien à la magie de la découverte de cet endroit dont j'avais tant entendu parler et tant lu sa beauté sur les blogs. Nous avons dormi à l'Anse Saint-Jean, dans le motel Le Camp de Base, qui est un mix entre motel et auberge de jeunesse. Il y a donc des chambres individuelles et collectives. L'endroit était assez bruyant jusque tard dans la nuit et nous avons été réveillés le matin vers 6 ou 7h par notre voisin de chambre qui a eu la délicatesse de claquer sa porte, mais sinon, c'est un endroit que je vous recommande

 

Anse-Saint-Jean :

l'Anse Saint-Jean est un petit village, vraiment mignon. Nous avons surtout promené du côté de l'Anse et donc du port. C'est avec une joie non dissimulée, que nous avons accueilli les rayons du soleil et le ciel dégagé qui allait nous accompagner toute la journée. La balade dans le coin est très rapide, la marée était basse et nous sommes descendus sur la plage. D'ici, vous pouvez démarrer des randonnées qui vous mènerons dans le parc national du Fjord de Saguenay. D'ailleurs, si vous débutez les randonnées depuis le village, vous devez tout de même vous être acquittés auparavant des droits d'entrée dans le parc. Nous avons repris la voiture pour rejoindre l'Anse de Tabatière. 

 
 
 
L'Anse de Tabatière : 

Après avoir payé nos entrées pour la journée, nous avons parqué la voiture et nous sommes précipités vers les deux endroits dégagés du parking. Et là... Ce fût magnifique, double explosion de joie. Le fjord ! Toute la vue dégagée, le soleil qui se reflète dans l'eau, aucun trace de brouillard, seulement de hauts nuages et un ciel bleu (en partie). La route pour venir était déjà mignonne mais ici, que c'était beau. Les couleurs de l'automne ont rendu ça encore plus magiques, comme sur les photos que l'on peut découvrir sur Internet, le fjord, dans toute sa splendeur. Une balade d'environ 5 minutes vous amène à un belvédère, placé de manière à ce que vous puissiez embrasser la gauche et la droite du fleuve en tournant seulement la tête. Si vous suivez le chemin qui pénètre dans la forêt, vous aurez le bonheur de découvrir d'autres points de vue et surtout, quelques pancartes vous expliquant des petites choses à propos du parc. Le tour de ce petit sentier vous prendra à peine 15 minutes. 

 
 
Baie Éternité :

Ici, vous trouverez une des randonnée les plus connue : le sentier de la Statue. Alors franchement, sur le coup, c'était vraiment, vraiment super dur. Après coup, ça m'a fait comme d'habitude « Oh bah finalement j'y suis arrivée ». Mais j'ai vraiment galéré. Sachez déjà que ça monte tout le long. Sur la première partie, vous trouverez plusieurs belvédères. Ensuite, vous arrivez à un chalet, et tout ce que vous venez de monter, vous le redescendez jusqu'à la statue. Une fois à la statue, vous avez vue sur le fjord, une belle vue ceci dit (presque aussi jolie qu'à l'Anse de Tabatière). Ensuite, il faut revenir sur vos pas. Remonter tout ce que vous venez de descendre, et redescendre tout ce que vous venez de monter. La randonnée est prévue pour durer entre 4 et 5h, nous avons mis 3h mais vraiment, c'était dur. Nous devions faire une seconde randonnée, d'une durée de 45 minutes qui longe l'eau, mais après celle du sentier de la Statue, on a laissé tomber. 

 
 
 
D'ici, mon chéri a fait la route jusque Saint-Simeon, où nous avions décidé de dormir. Pour ne pas arriver trop tôt à Québec city, on a choisi de se poser dans le haut de Charlevoix, et de redescendre sur une journée, en faisant quelques stops en route


Je vous retrouve jeudi, pour l'article de notre journée dans Charlevoix !

Envoyer un petit mot :

Ton adresse mail ne sera pas publiée. Tu peux aussi commenter avec uniquement ton prénom.